Le Sénat américain tiendra une audition sur le cadre réglementaire des crypto-monnaies

Sénat américain

 

Le Sénat américain a annoncé par communiqué la tenue prochaine d’une nouvelle audition liée aux crypto-monnaies. Elle aura lieu la semaine prochaine et devrait permettre aux législateurs d’examiner le cadre réglementaire qui entoure actuellement les crypto-monnaies.

 

Une audition du Sénat pour les crypto-monnaies

Si Libra a une vertu, c’est celle d’être un catalyseur. Le gouvernement américain, qui hésitait jusque là sur la marche à suivre face aux crypto-monnaies, semble décidé à donner un grand coup d’accélérateur pour mieux encadrer ce domaine. Après avoir entendu les arguments de David Marcus lors d’une audition mouvementée ce mois-ci, il compte en effet élargir le champ de ses interrogations à la blockchain et les cryptodevises en général.

L’audition aura lieu jeudi prochain le 30 juillet. Trois experts ont été invités à s’exprimer devant le Sénat. Jeremy Allaire d’une part, le cofondateur de l’entreprise crypto Circle. Il sera présent en sa qualité de représentant de la Blockchain Association. Egalement Rebecca Nelson, une spécialiste des affaires et de la finance internationale. Enfin, Mehrsa Baradaran, qui enseigne le droit à l’université de Californie.

Selon le communiqué, cette session du Sénat a pour but d’ “Examiner les cadres réglementaires liés aux monnaies digitales et à la blockchain”. Comme le rappelle CoinTelegraph, qui relate la nouvelle, le membre du Sénat Mike Capo avait en effet pointé cette nécessité après l’audition de David Marcus. Il avait notamment expliqué : “Nous devons examiner la manière dont nous structurons la protection des données aux Etats-Unis. Nous devons avoir une approche plus globale.”

 

Un cadre réglementaire qui se dessine petit à petit

2019 restera définie comme l’année où les cryptodevises ont été régulées. Ces derniers mois ont en effet vu la mise en place de nombreux efforts de législateurs de tous bords pour appréhender un monde qui restait jusqu’à l’année dernière fortement dérégulé. Les recommendations très strictes du Groupe d’Action Financière (GAFI) avaient donné l’exemple dès le milieu d’année. Il semblerait maintenant que le gouvernement américain suive.

On peut se demander quel sera l’avenir des crypto-monnaies aux Etats-Unis. Bien que Donald Trump ait officiellement communiqué son peu de considération pour ces dernières, il faudra quand même établir des régulations plus précises pour les entreprises qui sont implantées sur le territoire. De son côté, la France fait pour l’instant figure de précurseur. Ayant développé un cadre réglementaire avec l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), elle semble pour l’instant mieux équipée pour accueillir les entreprises de la blockchain qui ont fleuri depuis 2017.

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar