Robinhood obtient l’autorisation d’opérer au Royaume-Uni

 

Robinhood

 

Robinhood International, une filiale de Robinhood, a reçu l’approbation réglementaire de la Financial Conduct Authority (FCA), la principale autorité de réglementation britannique, selon un article publié sur son blog le 7 août.

 

Une ouverture vers l’international

Les deux filiales américaines de Robinhood sont les opérateurs de la plateforme Robinhood, qui permet d’effectuer des transactions et d’investir sans commission dans des actions, des options, des ETF et des cryptomonnaies à partir d’une application mobile et de leur site Web. À l’heure actuelle, ce service n’est offert qu’aux résidents des États-Unis. L’arrivée de cette nouvelle possibilité pour l’entreprise lui ouvre les portes pour une implémentation à l’international.

Grâce à cette licence, Robinhood sera en mesure d’offrir aux utilisateurs britanniques sa populaire application de trading, qui permet le trading sans frais de Bitcoin (BTC) et d’Ethereum (ETH). La division de la société au Royaume-Uni sera dirigée par Vander Rutgers, ancien dirigeant du service de transfert d’argent en ligne TransferWise. Le mois dernier, on a appris que l’entreprise avait recueilli environ 323 millions de dollars dans le cadre de sa ronde de financement de série E, ce qui a porté sa valorisation à 7,6 milliards de dollars. Au sujet de cette nouvelle licence, Rutgers a déclaré :

Aujourd’hui marque le début d’un nouveau chapitre pour Robinhood, et nous sommes ravis de faire le premier pas important vers la mise en place de notre plateforme d’investissement au Royaume-Uni. Je suis ravi de faire partie de Robinhood et de participer à nos efforts pour nous étendre vers un nouveau marché international.

Selon la publication, l’équipe de Robinhood à Londres est déjà en pleine croissance, et l’entreprise embauche dans les domaines des activités, de la conformité, de la recherche pour les consommateurs et du marketing.

L’approbation de la FCA intervient à peine une semaine après que Revolut, une banque mobile locale en forte croissance, ait annoncé son intention de lancer son propre service de négociation d’actions sans commission dans toute l’Europe, en commençant par un déploiement progressif auprès d’un certain nombre de ses clients.

Une particularité intéressante est que Revolut et Robinhood partagent les mêmes investisseurs, à savoir Index et DST. Le risque pour que les deux entreprises rentrent en conflit d’intérêts, car elles vont proposer un service similaire, est donc réduit.

 

Avec ses nombreux avantages promis à ses utilisateurs, Robinhood attirera rapidement les traders britanniques. Si les résultats sont bons et que Robinhood est accepté pour les régulateurs, peut-être que son expansion à travers l’Europe verra le jour dans un futur proche.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar