Ripple a achevé son investissement dans MoneyGram, en fournissant les derniers 20 millions de dollars. Le partenariat de deux ans qui a été mis en place devrait permettre de propager l’utilisation du réseau Ripple à des utilisateurs internationaux.

 

MoneyGram et Ripple, un mariage en or

Annoncé en juin dernier, le partenariat entre Ripple et MoneyGram a été vu comme une étape d’ampleur pour le réseau de paiements cryptographiques. MoneyGram est en effet le deuxième plus grand service de transfert d’argent international. La durée du partenariat devrait initialement durer deux ans, selon les termes de l’accord.

Ripple met au service de MoneyGram son protocole de règlement Xrapid ainsi que son service de liquidité à la demande (on-demand liquidity), qui lui permet d’éviter d’utiliser des comptes de préfinancement. De son côté, MoneyGram fournit à Ripple une ouverture internationale : l’entreprise s’est en effet étendue dans 200 pays et territoires, et traite 600 milliards de dollars de transferts.

MoneyGram avait commencé à utiliser le XRP en août dernier. L’association a permis d’accélérer grandement les transferts d’argent transfrontaliers, comme le confirme le président de MoneyGram, Alex Holmes : « Notre partenariat avec Ripple est transformateur, à la fois pour l’industrie traditionnelle des transferts d’argent, mais aussi pour l’industrie des actifs digitaux. Pour la première fois, nous réglons des devises en quelques secondes. »

 

Un investissement de 50 millions de dollars

L’investissement en fonds propres avait été fixé à 50 millions de dollars lors de l’annonce du partenariat. Ripple vient d’investir les derniers 20 millions. L’entreprise a acheté chaque action 4.10 USD, ce qui représente une prime conséquente par rapport au prix du marché actuel. Ripple possédera 9.95 % des actions ordinaires de MoneyGram.

Brad Garlinghouse, le CEO de Ripple, explique que ce partenariat avec MoneyGram a été testé dans de nouveaux territoires : « Nous avons annoncé le mois dernier que MoneyGram a commencé à utiliser la liquidité à la demande pour les paiements vers les Philippines, et nous sommes enthousiastes à l’idée de soutenir l’expansion future de MoneyGram en Europe et en Australie. »

Garlinghouse s’est également félicité du développement des technologies des registres distribués dans le secteur de la finance classique : « Les actifs numériques et la technologie blockchain ont le potentiel d’avoir un impact phénoménal sur les paiements transfrontaliers – MoneyGram et Ripple en sont un exemple. »

Le prix du XRP avait légèrement grimpé lors de l’annonce initiale du partenariat entre MoneyGram et Ripple. Mais ce mois, il chute malgré un bref rebond hier. De 0.29 USD le 1er novembre, il est ainsi passé à 0.21 USD ce jour.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Poster un Commentaire

avatar