Le président de la Réserve fédérale des États-Unis Jerome Powell a publié une lettre qui détaille la position officielle de l’institution en ce qui concerne la création d’un dollar numérique.

 

À l’origine, une lettre de deux membres du Congrès

Comme nous vous l’expliquions au mois d’octobre, deux membres du Congrès avaient envoyé une lettre ouverte à la Réserve fédérale. French Hill et Bill Foster se disaient alors : « préoccupés face à un US dollar qui pourrait être en danger sur le long terme, à cause d’une adoption globale des monnaies FIAT numériques. » Un nombre grandissant de pays, dont la Chine, élaborent en effet des stablecoins ou testent des réseaux financiers numériques. C’est à cette lettre qu’a répondu Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, comme cela a été annoncé dans un tweet.

 

La Réserve fédérale considère l’utilisation d’un dollar numérique

Powell explique que la « Fed » n’est pas actuellement en train de développer un dollar numérique, mais qu’elle « évalue attentivement les coûts et les avantages de l’émission d’une monnaie virtuelle de banque centrale universelle […] qui pourrait être détenue directement par des foyers et des entreprises ». Il confirme également que la Réserve fédérale surveille de près les autres banques centrales mondiales, afin de voir la progression des autres projets.

Plus précisément, Powell confirme que la banque centrale américaine se livre à des tests : « Nous continuons également de conduire notre propre recherche […], y compris des expérimentations technologiques de petite ampleur basées sur la recherche, qui nous donnent de l’expérience pratique ».

 

Une initiative qui pourrait bouleverser le secteur

La Réserve fédérale reste cependant consciente des limitations initiales, notamment légales. Powell explique qu’il faudra élaborer un cadre réglementaire pour déterminer si ce type de monnaie peut avoir cours légal. Dans tous les cas, il semblerait que l’anonymat ne fasse pas partie du projet : Powell indique que les transactions en « e-dollar » seront probablement toutes enregistrées et identifiées.

Interrogé sur les marchés qui seraient potentiellement bouleversés par ce dollar numérique, Powell explique qu’il pourrait menacer des services financiers actuellement fournis par le secteur privé. Il mentionne également brièvement FedNow, le réseau développé par la Réserve fédérale, qui est censé moderniser les paiements interbancaires.

 

La lettre est en tout cas une première au niveau américain : c’est l’unique grande institution à admettre considérer sérieusement l’utilisation d’une crypto-monnaie. Cela montre tout le chemin parcouru et la légitimation progressive de ce domaine.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments