Le président de Crypto Capital, Ivan Manuel Molina Lee vient d'être arrêté par les autorités polonaises. La société controversée de traitement des paiements est liée à Bitfinex et à d'autres grands exchanges comme Binance, BitMEX et Kraken avec qui elle avait déjà travaillé dans le passé.

 

Bitfinex récupérera-t-il ses fonds ?

Selon des informations parues dans le journal polonais wPolityce, les autorités polonaises affirment que Molina Lee était recherché en Pologne pour avoir blanchi environ 390 millions de dollars « de sources illégales ». Le bureau du procureur national a indiqué que ces fonds avaient été transférés du compte de l'organisation sur divers comptes bancaires en Pologne, de décembre 2016 à février 2018.

Les fonds saisis appartenaient à Crypto SP. Z O.O, une entreprise locale qui serait affiliée à Crypto Capital. Le rapport indique même que l'arrestation de Molina Lee concerne le blanchiment d'argent pour des cartels colombiens réalisé par l'intermédiaire des exchanges. Un mandat d'arrêt contre Molina Lee avait été déposé en Europe le 31 mars dernier. Selon les autorités polonaises, l'arrestation était un effort international qui impliquait, entre autres, Interpol, Europol ainsi que la Drug Enforcement Agency (DEA) des États-Unis.

L'annonce de l'arrestation de Molina Lee intervient quelques jours après que Bitfinex ait déposé une demande d'assignation à comparaître en Californie pour récupérer 880 millions de dollars de fonds détenus par Crypto Capital. D'après la société, elle ne serait pas en mesure de restituer les fonds, car les autorités polonaises les auraient gelés.

Les doutes autour de Crypto Capital avaient commencé avec l'ancien exchange QuadrigaCX aujourd'hui disparu. L'exchange avait fait le choix de confier ses fonds à la société et avait fait face à des problèmes de liquidités l'année dernière, accusant ouvertement que Crypto Capital en était la source.

 

Cette arrestation marque un nouveau tournant pour l'affaire des fonds de Bitfinex et de Tether. Les fonds ne sont toujours pas accessibles, mais le témoignage de l'accusé pourrait probablement faire évoluer les choses. L'argent risque d'encore prendre du temps avant d'être restauré et ne le sera peut-être pas en vue des raisons pour lesquelles il était utilisé par Crypto Capital. Concernant les autres exchanges qui ont été liés à la société controversée, sommes-nous à l'aube d'un autre scandale encore plus grand ? Le manque d'informations ne nous permet pas d'en avoir la certitude évidemment, mais le doute s'installe ...

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments