Le projet Orchid, c’est quoi ?

Le projet Orchid a été fondé en 2017 par une équipe basée à San Francisco et à Berlin. Son CEO, Steven Waterhouse, ancien associé de Pantera Capital et du bureau de Bitstamp est un spécialiste reconnu de la chaîne de blocs.

48 millions de dollars ont été levés auprès de divers investisseurs pour réaliser les différents objectifs du plan de route. Plusieurs partenariats avec des sociétés spécialisées ont permis d'accroître la confiance des professionnels du secteur (avec VPN secure il y a un mois) et d’augmenter sa notoriété.

Depuis le lancement, une trentaine de membres  travaillent au développement du projet et le réseau a été lancé en décembre 2019 avec pour vocation de permettre à l’ensemble de la population d’accéder librement à l’Internet, de limiter la surveillance et la vente des données des utilisateurs. De plus, il tente aussi de détourner les limites posées par la censure dans certaines régions du globe. Enfin, il fait la promesse d’offrir aux utilisateurs une confidentialité totale. Pour se faire, le réseau Orchid permet l’utilisation d’un VPN décentralisé, open source et peer-to-peer avec le token du projet : OXT, fonctionnant directement sur la blockchain Ethereum (ERC20).

👉 Article : Découvrez les tokens ERC-20

 

Orchid Network

Orchid Network - Illustration

 

L’intérêt d’un VPN décentralisé

Un VPN (virtual private network) est une liaison virtuelle sécurisée permettant la communication entre deux entités. De façon métaphorique, on peut l'assimiler à un tunnel. Les données envoyées au travers de ces liaisons sont chiffrées et protégées et rendent ces dernières illisibles en cas d’interception. L’utilisation d’un VPN permet d’anonymiser et de masquer l’adresse IP de son utilisateur.

Dès lors, quel est l’intérêt d’opter pour un VPN décentralisé ? Comme toujours, la décentralisation a un avantage essentiel : ne plus faire intervenir un tiers de confiance. Lorsque l’on touche à un sujet aussi sensible que celui de la surveillance sur l’Internet, la présence d’un tiers interroge obligatoirement sur les bonnes intentions et la fiabilité de celui-ci, les enjeux étant parfois capitaux pour les utilisateurs (allant jusqu’à l’intégrité physique dans des régimes répressifs). Certains fournisseurs de VPN ont ainsi été mis en cause pour avoir collaboré avec des gouvernements (notamment américains et chinois) en ayant fourni des données à des autorités gouvernementales. Par ailleurs, d’autres ont connu des failles de sécurité considérables (on peut noter le cas de NordVPN en octobre dernier). C’est à ces problématiques qu’Orchid tente d’apporter des réponses.

 

Orchid, comment ça fonctionne ?

Comme expliqué sur son site internet et dans son livre blanc, le réseau Orchid s’appuie sur quatre éléments essentiels qui font sa particularité : son application, son protocole, les nano-paiements et sa crypto-monnaie.

 

Une application dédiée à la sécurisation de votre navigation

L’application Orchid est aujourd’hui accessible sur iOS, Android, MacOS et Linux. Elle devrait l’être prochainement sur Windows. C’est elle qui vous permet d’avoir accès au réseau Orchid sur vos
différents appareils (ordinateurs, portables, etc.) et de personnaliser vos paramètres d’utilisation. Ces derniers sont assez semblables à ceux proposés par les fournisseurs de VPN centralisés traditionnels. Cette application inclut cependant une clé privée permettant d’authentifier l’achat de bande passante avec la crypto-monnaie du projet (OXT).

 

Le protocole Orchid : un protocole spécifique

Le protocole Orchid est assez similaire avec un protocole d’Open VPN classique. Concrètement, ce dernier est un protocole largement utilisé car en raison de sa nature, toute vulnérabilité de sécurité rapportée publiquement est généralement corrigée par la communauté. Il permet également de contourner la plupart des pare-feux en prenant en charge plusieurs ports. Cependant, le protocole Orchid a une particularité, il permet à ses membres de demander l’accès aux ressources de réseaux éloignés, en utilisant les OXT pour payer l’accès à ces ressources, via le système de
nano-paiements.

 

Les nano-paiements, essentiels dans l’architecture du système

Ce système de nano-paiements est peut-être la pierre angulaire du projet, permettant d’apporter des solutions essentielles à son développement et sa pérennité. De manière simplifiée, ce système permet aux utilisateurs de payer les fournisseurs en utilisant les OXT pour pouvoir bénéficier de bande-passante. Il a été conçu pour gérer des demandes élevées de débit de transaction sur le réseau et pour faire face aux possibles restrictions imposées sur Ethereum, la blockchain principale . C’est un système basé sur des probabilités. Ainsi, l’utilisateur ne rémunère pas directement un fournisseur. Le fournisseur détient “une chance” d’être rémunéré pour l’utilisation de sa bande passante. Cette méthode a pour but de réduire les frais des fournisseurs.

Le système de consensus est également original : le “stake weighting”. Les fournisseurs de bande-passante bloquent ainsi des OXT lors de dépôts et reçoivent des récompenses en fonction de l’importance de ceux-ci. Plus son montant est important, plus ils ont de chance d’obtenir des récompenses. Si le retrait de tout ou partie des dépôts est possible, une période de trois mois est  nécessaire avant de pouvoir transférer les fonds qui sont “verrouillés” pendant ce laps de temps. Ce système de consensus permet de cette façon d’assurer la sécurité du réseau.

 

Orchid (OXT) - La crypto-monnaie du réseau

N’importe qui peut utiliser le réseau Orchid, à condition d’avoir un portefeuille contenant des OXT. C’est une monnaie disponible depuis le mois de décembre 2019 sur la plateforme Coinbase. Contrairement aux VPN centralisés habituels, les utilisateurs d’Orchid ne paient pas un forfait mensuel. Ils paient uniquement pour la bande passante qu’ils consomment pour assurer la sécurité de leur connexion. C’est un système de paiement dit “pay-as-you-go”. Cette monnaie, comme indiqué précédemment, a également pour fonctionnalité de rémunérer les fournisseurs de bande-passante.

Deux entités ont audité OXT : Consentys et Certora, permettant d’amener de la confiance sur la monnaie. Actuellement classée à la 286 ème position en terme de capitalisation sur Coinmarketcap à environ 9 millions d’euros, un OXT s’échange au moment de la rédaction de cet article contre 0,13 euro. L’approvisionnement en OXT est fixé à un milliard d’unités, limitant ainsi les possibilités d’inflation.

 

Orchid Network - Staking

Orchid Network - Illustration

 

Le projet face à ses limites

L’équipe en charge du projet semble expérimentée et Orchid Network présente un intérêt indéniable qui repose sur l'utilisation de technologies novatrices et ambitieuses. Mais la démocratisation de son utilisation semble être sa principale limite. Le processus permettant son adoption passe par l’abandon des VPN centralisés et risque d’être assez long. Il faudra que le projet puisse assurer une expérience utilisateur au moins équivalente aux fournisseurs habituels pour que ces derniers puissent se laisser convaincre de passer à un outil décentralisé. La volatilité du prix du token ainsi que sa présence sur une seule plateforme d’échange sont également des freins à son adoption par le plus grand nombre.

En effet, pour le moment et malgré un réel engouement au moment de sa mise en circulation sur Coinbase, la communauté est encore assez modeste. Avec 33.000 abonnées sur Twitter, moins de 2.000 sur Facebook et à peine plus sur Telegram, le projet montre des premiers signes d'essoufflement. C’est sûrement, conscient de ces difficultés, que l’équipe a décidé d’intégrer au milieu du mois la chambre de commerce digitale, une organisation dont la mission principale est la promotion de la technologie blockchain. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Orchid est désormais intégré à Ledger, le créateur du hardware wallet le plus connu du moment et qu’un nouveau partenariat vient d’être conclu avec TrustWallet, le portefeuille officiel de Binance. D’autant plus que depuis trois jours, OXT est désormais accessible aux habitants de New-York, qui en étaient privés jusque-là. Suffisant pour rallumer la flamme ?

Quelle est votre note sur Orchid Network ?

[Total : 3   Moyenne : 4.7/5]

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Nicolas Hamouy

twitter-soothsayerdata

Diplômé en droit des affaires et actuellement expatrié en Roumanie, je m’intéresse depuis peu à la DeFi et je suis également particulièrement intéressé par les problématiques juridiques posées par les cryptomonnaies. J’ai décidé de partager mes modestes connaissances ainsi que l’actualité de l’éco-système en Europe de l’Est depuis mars 2020.
Tous les articles de Nicolas Hamouy.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments