Partager cet article :

L’industrie du mining reste en 2020 très largement portée par les mines chinoises. Mais de plus en plus d’entreprises choisissent de migrer vers les États-Unis, comme le rapporte Reuters.

 

L’hégémonie de l'industrie du mining chinoise

Selon les sources, le mining chinois représentait à la fin 2019 entre 65 et 66% de la puissance de calcul (hashrate) totale du réseau Bitcoin. Cette hégémonie était bien établie depuis plusieurs années, d’autant plus que le gouvernement chinois avait abandonné l’idée d’interdire le minage de crypto-monnaies sur le territoire. Mais la tendance pourrait s’inverser, comme l’a rapporté Larry Silbert, le fondateur de Grayscale Investments.

👉 Apprenez-en plus dans notre guide sur le fonctionnement du Bitcoin (BTC)

 

Les mines déplacées aux États-Unis ?

L’homme a fait état de cette nouvelle tendance lors d’une conférence interne destinée aux investisseurs de l’entreprise. Il observe ainsi un déplacement de plusieurs entreprises de mining qui officiaient jusque là en Chine :

« Ce que j’ai pu voir récemment, probablement au cours des 3 à 6 derniers mois, c’est une tendance de plus en plus présente à des tentatives de déplacement de cette activité en-dehors de Chine, plus spécifiquement aux États-Unis et au Canada. »

Il faut cependant nuancer les propos de Larry Silbert, qui a dans l’affaire un intérêt particulier. Sa firme américaine, qui gère environ 3.1 milliards de crypto-actifs toujours selon Reuters, souhaite en effet attirer de plus en plus d’investisseurs institutionnels. Montrer que l’industrie du mining est aussi présente aux États-Unis est donc un bon moyen de rassurer les investisseurs potentiels sur une trop grande centralisation chinoise.

 

Reste que cette tendance, si elle est confirmée, interroge. Le prix de l’électricité aux États-Unis reste plus élevé qu’en Chine, même si certains états proposent des prix attractifs, comme en Louisiane. La plus grande ferme de mining étatsunienne, GigaWatt, est quant à elle située à Washington.

Il faut peut-être voir dans cette nouvelle tendance une conséquence directe de la surveillance accrue du gouvernement chinois en ce qui concerne les mines situées sur le territoire. Pékin souhaite ainsi « nettoyer et réguler » le secteur. Mais il faudra bien du temps pour vraiment entamer l’industrie du mining en Chine, tant elle est importante.

👉 Plus d’infos sur le sujet dans notre dossier sur le mining de monnaies numériques

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar