Le géant sud-coréen Kakao lancera en juin sa plateforme blockchain

 

Kakao Blockchain

 

Ground X, la branche blockchain du géant sud-coréen de l’Internet Kakao Corp, a annoncé la date de lancement de sa propre plateforme blockchain, a appris un correspondant de Cointelegraph au Consensus 2019 le 13 mai dernier.

 

Selon l’annonce, le mainnet de Klaytn sera lancé le 27 juin 2019 et sera prétendument l’un des principaux moteurs de l’adoption de la blockchain dans le pays. Kakao détient une part de marché de 96 % en Corée du Sud, avec une présence dans la messagerie, les jeux, les services de contenu, les services financiers et les services de mobilité.

 

Kakao a annoncé son intention de lancer une plateforme blockchain en mars dernier, et a sorti une version testnet de Klaytn en octobre. La plateforme se concentre sur les applications décentralisées (DApps). En octobre dernier, les développeurs travaillaient avec une dizaine de partenaires nationaux et internationaux pour tester le nouvel écosystème.

 

Plus récemment, Kakao a réitéré son offre d’initial coin offering (ICO) afin de recueillir 90 millions de dollars supplémentaires pour Klaytn. En décembre, la société a annoncé son intention de collecter un total de 300 millions de dollars via Ground X pour développer un token natif.

 

Selon le site d’information coréen Fnnews, Kakao aurait également l’intention d’ajouter un wallet crypto dans son application de messagerie, KakaoTalk (plus de 50 millions d’utilisateurs actifs chaque mois), à la suite de la sortie du mainnet de Klaytn.

 

Note personnelle : Kakao Corp et tous les services proposés par l’entreprise sont omniprésents dans le pays. La quasi-totalité de la population sud-coréenne utilise ses applications quotidiennement, les plus jeunes comme pour les plus âgés. Une adoption massive de la blockchain par le pays entier devient donc clairement envisageable dans les mois à venir.

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l’actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar