La Chine accélère le développement de sa crypto-monnaie

Yuans chinois

 

Le directeur de la banque centrale chinoise a confirmé en fin de semaine dernière que le pays accélérera le développement de sa propre monnaie digitale. La Chine reste cependant hostile aux crypto-monnaies qui ne sont pas créées par son gouvernement.

 

Une crypto-monnaie de Chine pour contrer Libra

Comme nous vous l’expliquions il y a un mois, la Banque Populaire de Chine (BPC) avait confirmé qu’elle était en train de développer une cryptodevise souveraine. Basée sur le yuan, la crypto-monnaie chinoise aurait un but : contrer la Libra de Facebook et les autres monnaies virtuelles qui pourraient venir menacer la souveraineté économique du gouvernement. Pour rappel, le réseau social est toujours interdit en Chine, même si les habitants parviennent à trouver des moyens détournés d’y accéder.

La Libra n’est cependant pas la seule à subir les réactions du gouvernement. Ce dernier hésiterait depuis quelques mois à interdire purement et simplement le minage de cryptodevises. La décision pourrait bouleverser le paysage crypto, car la grande majorité des hubs de mining de Bitcoin (BTC) se trouvent en Chine. L’influence du gouvernement porterait loin : il pourrait même être à l’origine de l’annulation du dîner entre Justin Sun et Warren Buffett, si on en croit certaines sources.

 

Le « crypto-yuan » en plein développement

Selon les informations de CoinTelegraph, le directeur de la BPC Wang Xin se serait exprimé sur la nécessité de créer une crypto chinoise vendredi 2 août. Il aurait conseillé d’accélérer le développement de la monnaie digitale, ainsi que l’attention du gouvernement pour les altcoins chinois et internationaux. Pour Xin, l’enjeu est de proposer une alternative à l’hégémonie américaine, comme il le rappelait en juillet : « [Libra] pourrait créer un scénario dans lequel les monnaies souveraines coexisteraient avec les monnaies numériques axées sur le dollar américain. Mais il y aurait essentiellement un patron, c’est-à-dire le dollar américain et les États-Unis. Si tel est le cas, cela aurait une série de conséquences économiques, financières et même politiques internationales. »

On en sait pour l’instant peu sur cette nouvelle « crypto-monnaie du peuple ». Il a cependant été confirmé qu’il s’agirait d’un « crypto-yuan », c’est-à-dire possiblement un stablecoin destiné à créer un yuan digital au ratio 1:1. Le projet serait en partie porté par des universitaires venus des universités de Pékin, Renmin, du Zhejiang et de Shanghaï.

 

La Chine joue donc à un jeu d’équilibriste, car elle est écartelée entre l’envie d’interdire toute crypto-monnaie qui peut mener à un marché alternatif et le besoin de conserver une économie moderne. Les mois à venir pourraient faire pencher la balance dans un sens ou dans l’autre.

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar