L'hiver des cryptomonnaies est sur le point de s'achever, a déclaré un cadre supérieur du Digital Currency Group (DCG), une importante société américaine de capital-risque, dans une interview accordée à Bloomberg Technology le 11 juin.

Barry Silbert, fondateur et CEO de DGG, a souligné la nature cyclique des hauts et des bas de la principale cryptomonnaie, le Bitcoin (BTC), ce qui signifierait que la récente flambée des prix ne ferait que de se poursuivre.

 

Silbert, connu comme l'un de plus grand investisseur en cryptomonnaies, a précisé que la dynamique des prix de Bitcoin était « comme une montagne russe », avec son prix ayant chuté de 80% quatre fois depuis 2011 pour atteindre un autre plus haut historique par la suite. Sur cette base, combinée à la récente montée en flèche des marchés après un marché baissier massif en 2018, Silbert a déclaré :

« Il semble que nous sortions peut-être d'un hiver crypto et que nous sommes entrés dans un printemps crypto. »

 

Les institutionnels plus que jamais présents

Le directeur de la DGG a également souligné la forte implication des institutions dans le secteur de la cryptomonnaie, affirmant qu’elle s’est considérablement accrue depuis le dernier marché haussier de 2017, lorsque le Bitcoin avait atteint son record historique de près de 20.000 $. Citant de grandes initiatives institutionnelles liées aux cryptos, telles que la prochaine offre de garde du Bitcoin par Fidelity, Silbert a déclaré que l'implication institutionnelle de 2017 par rapport à leurs intérêts actuels est « vraiment comme le jour et la nuit. »

Plus tôt cette année, Silbert avait prédit que la majorité des tokens perdraient leur valeur à long terme, affirmant que presque toutes les Initial Coin Offering - ICO - n'étaient « qu'une tentative de collecte de fonds, mais que le token sous-jacent n'était pas utile. »

 

Récemment, Tone Vays, ancien dirigeant de JPMorgan et actuel chercheur dans le domaine de la blockchain, a exprimé son scepticisme quant à l'hypothèse selon laquelle l'hiver de la crypto serait terminé. En opposition à Silbert, Vays a fait valoir que la récente flambée des prix de la cryptomonnaie reposait principalement sur le capital interne déjà investi, qu’il considérait fragile par rapport à la monnaie extérieure rentrant dans le secteur.

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l'actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments