Partager cet article :

 

 

Dans une série de tweets publiés le 11 décembre, Jack Dorsey, le CEO de Twitter et de Square a annoncé son intention de soutenir une équipe indépendante de cinq développeurs, ingénieurs et designers pour développer un standard ouvert et décentralisé pour les médias sociaux. Il a également affirmé que l'objectif final est que Twitter devienne un client de cette nouvelle norme.

 

Créer une nouvelle norme pour les réseaux sociaux

Dorsey a fait part de ses plans pour l'élaboration d'un protocole révolutionnaire. Les travaux commenceront avec le lancement de sa nouvelle équipe baptisée « Blue Sky ». La nouvelle équipe suivrait un modèle similaire à Square Crypto, une autre unité elle aussi composée de 5 membres qui se concentre sur l'amélioration de l'écosystème de Bitcoin (BTC). Dorsey soutient que cela permettrait au géant des médias sociaux de se concentrer sur l'innovation et d'engendrer un discours en ligne bien plus sain :

Cela nous permettra d'accéder et de contribuer à un corpus beaucoup plus large de conversations publiques, de concentrer nos efforts sur l'élaboration d'algorithmes de recommandation ouverts qui favorisent une conversation saine, et nous obligera à être beaucoup plus novateurs que par le passé.

Dorsey a laissé entendre que les fondamentaux de la technologie de la blockchain pourraient offrir les outils nécessaires à cette innovation :

[...] De nouvelles technologies sont apparues pour rendre plus viable une approche décentralisée. La blockchain propose une série de solutions décentralisées pour un hébergement ouvert et durable, la gouvernance et même la monétisation. Beaucoup de travail reste à faire, mais les éléments fondamentaux sont là.

Avec un média social décentralisé, il n'y aurait plus de contrôle central, pas d'équipe de personnes décidant quel contenu devrait être montré à qui. Dans le cas où le réseau utiliserait des algorithmes pour trier le contenu, ils seraient accessibles au public.

 

La route sera encore longue

En définitive, Dorsey espère que le résultat de ce travail ira au-delà de la création d'une norme ouverte pour les médias sociaux décentralisés, en construisant une communauté autour d'elle. Il a ajouté qu'il faudra peut-être plusieurs années avant de parvenir à un résultat convenable :

Cela n'arrivera pas du jour au lendemain. Il faudra de nombreuses années pour élaborer une norme décentralisée saine, évolutive et utilisable pour les médias sociaux qui ouvre la voie à la résolution des défis énumérés ci-dessus. Notre engagement est de financer ce travail jusqu'à ce point et au-delà.

Les membres de cette petite équipe ne sont pas encore connus et il est probable que Dorsay soit encore en train de la mettre sur pied. Certaines personnalités n'ont cependant pas attendu et ont publiquement exprimé leur intérêt pour le projet de Jack Dorsey. C'est notamment le cas de Charles Hoskinson, le fondateur de Cardano (ADA) et ancien cofondateur d'Ethereum (ETH) a montré son soutien en répondant au tweet originel : « Je suis avec vous Jack. Dites-moi juste ce dont vous avez besoin ».

 

Cette décision fait suite à plusieurs autres initiatives de décentralisation lancées par Dorsey. Fin 2017, Square a ajouté le support pour l'achat et la vente de Bitcoin via son application mobile, Cash App. Au 3e trimestre 2018, Square à permis la vente d'environ 50 millions de dollars de bitcoins par mois, soit environ 5 600 BTC, ce qui en faisait une rampe d'accès et de sortie significative pour les États-Unis.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Mail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar