En Inde, les cryptomonnaies sont perçues comme responsables de la prochaine crise financière

Lors d'une conférence de presse au BFSI Summit 2022, le gouverneur de la Banque centrale d'Inde a confirmé sa position au sujet des cryptomonnaies. D'après ses propos, ce sont les cryptomonnaies qui causeront la prochaine crise financière. Comment expliquer un tel discours ?

En Inde, les cryptomonnaies sont perçues comme responsables de la prochaine crise financière

La Banque centrale indienne s'oppose aux cryptomonnaies

Depuis la faillite du groupe FTX, les responsables politiques du monde entier ont une vision davantage pessimiste des cryptomonnaies. Dernièrement, le gouverneur de la Banque des réserves de l'Inde (RBI), Shaktikanta Das, a déclaré lors d'une conférence que ce type d'actif n'est qu'un outil de spéculation sans réelle utilité, ni valeurs intrinsèques :

« Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'en dire plus sur notre position après les évènements de cette année, y compris le dernier épisode concernant FTX. »

L'homme à la tête de l'institution monétaire ne mâche pas ses mots sur le sujet. Plus qu'une incitation à la prudence, il affirme que les cryptomonnaies devraient être bannies, car elles représenteraient un danger inhérent menaçant l'économie indienne et sa stabilité financière.

« D'après nous, les cryptomonnaies devraient être interdites, car si on les laisse s'étendre, c'est-à-dire si on essaie de les réguler et de les laisser se développer, croyez-moi, la prochaine crise financière viendra des cryptomonnaies. »

En parallèle, Shaktikanta Das s'est exprimé au sujet des monnaies numériques de banque centrale (MNBC) de manière enthousiaste. D'après ses mots, les MNBC représentent une « révolution numérique » à laquelle l'Inde se prépare avec son projet de roupie numérique.

👉 Pour tout comprendre au phénomène des monnaies numériques de banque centrale (MNBC)

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Une compétition entre cryptomonnaies et MNBC ?

Ce n'est pas la première fois que la Banque centrale indienne émet un avis défavorable à l'encontre des cryptomonnaies. D'ailleurs, les banques centrales du monde entier ont généralement une vision pessimiste du secteur : en début de mois, c'est la Banque centrale européenne qui discréditait le réseau Bitcoin (BTC) en le décrivant « en route vers l'inutilité ».

Cette confrontation entre les institutions monétaires et les cryptomonnaies est motivée par leurs objectifs contraires : alors que les banques centrales veulent gérer la distribution de la monnaie d'une zone géographique donnée de manière centralisée, l'ambition du réseau Bitcoin est d'avoir un système monétaire décentralisé et sans contraintes liées aux frontières.

Alors que les cas d'usages liés aux cryptomonnaies augmentent de jour en jour, les banques centrales n'ont pas eu d'autres choix que de s'adapter à cette innovation en s'investissant massivement dans les projets de monnaies numériques. D'ailleurs, la Chine a déjà franchi le pas en lançant dès 2020 son prototype de yuan numérique.

En outre, un combat idéologique est en cours entre les cryptomonnaies et les monnaies numériques de banque centrale : tandis que l'un assure un système transparent et incensurable, l'autre défend un système avec des valorisations stables et une plus grande autorité sur les fonds déployés.

👉 Pour tout comprendre au Bitcoin (BTC) et à son fonctionnement

Agrège les prix pour vous proposer les meilleurs

Gagne jusqu'à 200 € à l'inscription 🔥

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Source : The Indian Express

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals