IBM a déposé un brevet pour un navigateur web blockchain

 

IBM

 

Déposé le 6 août par le United States Patent and Trademark Office, le brevet d’IBM concerne un navigateur web soutenu par un réseau peer-to-peer. Celui-ci stockerait les événements du navigateur directement sur une blockchain.

 

Redonner le pouvoir à l’utilisateur

Le brevet explique que ce navigateur fait référence à un système dans lequel l’information du client est transmise à un réseau mondial de nœuds pour son stockage et son traitement. De plus, les utilisateurs détiendraient le pouvoir sur ces informations, ce qui est contraire au modèle général actuel dans lequel ces informations sont stockées dans les bases de données des navigateurs et dont certaines sont rendues non accessibles par l’utilisateur.

Les données de session pouvant être stockées comprennent les favoris, l’historique de navigation, l’exécution des tâches, l’installation du plug-in, les correctifs de sécurité, les cookies et la géolocalisation. L’auteur du dépôt a déclaré :

La présente invention offre un système de stockage des informations de navigation permettant de préserver la vie privée et de la placer entre les mains de l’utilisateur plutôt que dans celles d’un tiers.

L’un des cas d’utilisation potentiels de cette technologie serait pour protéger les données de l’utilisateur dans le cas d’un hack de son ordinateur. S’il est sécurisé par la technologie de la blockchain, une sauvegarde viable de toutes les informations des utilisateurs est disponible et récupérable.

 

Un token dédié émis par IBM ?

Le brevet indique également que le navigateur comprendra un l’utilisation d’un token, nécessaire pour vérifier la session de navigation d’un utilisateur au fur et à mesure qu’ils seront regroupés en blocs dans le réseau décentralisé. Le brevet ne comporte pas de détails supplémentaires concernant ce token, on ne sait pas encore si IBM choisira de créer son propre token ou d’utiliser une cryptomonnaie externe comme le Stellar Lumen (XLM). Cette deuxième option s’avère être peu probable, le partenariat entre les deux entreprises étant probablement terminé depuis le départ de Jesse Lund, ancien vice-président des solutions blockchains chez IBM.

L’apparition d’un nouveau token est donc fortement probable et permettra aussi à IBM de gagner de la visibilité et de l’intérêt auprès des traders, à moins que celui-ci soit un stablecoin et qu’il ne soit réservé qu’à un usage au sein du navigateur.

 

Plus tôt ce mois-ci, IBM et Chainyard, une société spécialisée dans la blockchain, ont lancé un nouveau réseau de gestion de la chaîne d’approvisionnement. Les membres fondateurs du réseau Trust Your Supplier comprennent notamment les sociétés technologiques Cisco, Lenovo, Nokia, Schneider Electric et la société de télécommunications Vodafone.

IBM continue d’étendre son influence sur la technologie de la blockchain à travers le monde et semble mettre toutes les chances de son côté pour continuer son expansion. Aujourd’hui, l’entreprise est l’une des plus actives du secteur et mise gros pour proposer de nouvelles solutions liées à la blockchain à l’international.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar