Cet article est écrit dans le cadre d’un partenariat avec HUMAN Protocol

HUMAN Protocol, qu'est-ce que c'est ?

Cela ne vous aura pas échappé, l'intelligence artificielle (IA) et toutes ses applications ne cessent de se développer, et de s'immiscer dans notre vie quotidienne. Les capacités des IA deviennent chaque jour plus importantes, mais il leur est encore difficile d'accomplir des tâches pourtant peu complexes pour l'être humain.

C'est dans cette optique que HUMAN Protocol intervient, un projet souhaitant créer des liens plus étroits entre les IA et leurs utilisateurs finaux. En développant une série d'applications décentralisées et open source, HUMAN Protocol veut que l'utilisateur qui aide une IA à renforcer ses algorithmes soit récompensé.

L'objectif de ce projet est simple, faire en sorte que l'IA et l'humain - avec ses capacités propres - collaborent pour résoudre des problèmes préétablis. Pour ce faire, HUMAN Protocol se base sur la blockchain Ethereum, le réseau jouant l'intermédiaire de confiance entre ceux ayant besoin d'alimenter des IA et ceux fournissant les données.

« Le protocole permet de définir et de publier des types de travail arbitraires. Ces types d'emplois peuvent être soit simples, auquel cas ils peuvent être exécutés directement, soit complexes, auquel cas ils peuvent être pris en compte dans des tâches plus simples et ensuite réassemblés dans le résultat final, » explique l'équipe.

L'écosystème de HUMAN Protocol inclut un certain nombre d'acteurs, chacun ayant un rôle précis à jouer pour assurer le bon fonctionnement du réseau :

  • Les « Requesters » : Ceux-ci proposent de nouvelles prestations au réseau, en précisant leur problématique et les tâches à accomplir ;
  • Les « Workers » : Les individus qui effectuent des tâches des Requesters ;
  • L'exchange : Il s'agit de l'interface avec laquelle les Workers interagissent pour fournir une réponse aux requêtes des demandeurs.

De plus, le réseau de HUMAN Protocol s'accompagne des « Oracles », des entités qui fournissent un lien entre les données on-chain et les données off-chain. Les Oracles permettent notamment de vérifier la véracité des actions réalisées sur le réseau et d'assurer la cohésion globale de ce dernier.

hCAPTCHA, la solution de sécurité idéale

Vous connaissez sans aucun doute les CAPTCHA, ces tests très largement répandus sur Internet pour différencier les robots des véritables utilisateurs. C'est initialement sur ce secteur que le projet souhaite faire bouger les choses.

La première application décentralisée de HUMAN Protocol est hCaptcha, un widget installable sur un site Web permettant de protéger toute application contre les robots, le spam et d'autres formes d'abus automatisés.

Il s'agit d'une alternative open source à reCAPTCHA, l'outil développé par Google qui a grandement perdu de son intérêt depuis l'arrêt de la gratuité de ses services.

Depuis son lancement public au début du mois d'octobre, hCaptcha à d'ores et déjà bloqué plus de 10 millions de requêtes par seconde provenant de robots. Disponible depuis un certain temps de manière furtive, hCaptcha s'est déjà trouvé un partenaire de poids, Cloudflare.

Proposant des services de sécurités aux entreprises et un système de noms de domaine (DNS), Cloudflare est un mastodonte, utilisé par près de 15% de tous les sites Web selon les données de W3Techs. On retrouve notamment de grands noms du Web utilisant Cloudflare, tels que Discord, Medium, Udemy et Shopify.

Dans l'univers des cryptomonnaies, l'utilisation de Cloudflare est elle aussi très répandue. On peut citer Kraken, Binance, Coinbase, CoinMarketCap, Poloniex ou encore Just Mining.

Ainsi, le potentiel de développement de hCaptcha ne fait aucun doute. Cloudflare l'ayant prit sous son aile, cette première application de HUMAN Protocol est déjà une franche réussite.

Et ce n'est pas tout. Outre le fait d'offrir une alternative gratuite au reCAPTCHA de Google, hCaptcha intègre une particularité unique en son genre. Lorsqu'un site Web installe hCaptcha, son propriétaire reçoit une compensation financière chaque fois que l'un de ses visiteurs valide le widget de sécurité.

Rapidement, il est possible que HUMAN Protocol développe d'autres applications décentralisées et que celles-ci rencontrent le même succès que hCaptcha. L'idée de créer un pont entre l'IA et l'être humain par l'intermédiaire de la blockchain pourrait rapidement voir murir de nombreuses applications.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments