La célèbre université de Harvard est devenue l'un des investisseurs de Blockstack, la société blockchain new-yorkaise. Harvard a injecté 10 millions de dollars dans le projet, comme l'a notamment remarqué Anthony Pompliano, PDG du fonds de gestion d'actifs numériques Morgan Creek.

 

 

Selon lui, une telle initiative de Harvard indique que l'une des principales universités du monde est favorable aux crypto-monnaies et à la technologie de la blockchain.

Plus tôt cette semaine, Blockstack avait déposé à la SEC une demande d'autorisation pour mener une vente de tokens en conformité avec la disposition «A+». La société prévoit d’obtenir un financement de 50 millions de dollars pour la vente de 295 millions security tokens Blockstack Stack (STX).

Les tokens sont divisés en deux paniers : 215 millions de tokens au prix de 0,12 dollars pour les détenteurs de "bons de réduction" et 40 millions de tokens au prix de 0,30 dollar pour les investisseurs qualifiés. Une autre tranche de 40 millions de tokens a été allouée pour une contrepartie non financière dans le cadre du programme App Mining.

Comme le souligne The Block, la société a déjà vendu 323 millions de tokens à 24 acheteurs accrédités, actionnaires de Blockstack PBC, pour 0,00012 dollars par unité. L'émission initiale de tokens STX a eu lieu en novembre 2017 et a permis aux premiers investisseurs de Blockstack de convertir leurs actions.

En conséquence, ces premiers investisseurs ont de bonnes chances d’accroître considérablement leurs investissements dans le projet. Si l'on regarde les prix estimés lors de l'ICO par le cabinet de conseil indépendant Foresight Valuation Group, les bénéfices peuvent être 1000 fois supérieurs à l'investissement initial dans un panier de tokens à 0,12 dollars, dans le cas d'un panier à 0,30 dollars - plus de 2 000 fois.

Ajoutons à cela que l'information selon laquelle l’Université de Harvard aurait investi dans Blockstack figure également dans la demande déposée auprès de la SEC. Selon le document, l'organisation représentée par la Harvard Management Company et deux autres investisseurs, Lux Capital et Foundation Capital, ont acquis 95 833 333 tokens (environ 11,5 millions de dollars).

La société Blockstack a été créée en 2013 et se nommait à l'origine Onename. Le projet, également connu pour ses travaux sur l’Internet décentralisé, a réussi à lever 50 millions de dollars d’investissements de la part de représentants connus du secteur de la blockchain et des sociétés de capital-risque.

En février de cette année, Blockstack a rendu compte des travaux en cours sur un nouveau protocole distribué nommé Stacks, qui combine le taux de hashrate du réseau du bitcoin avec le mécanisme Proof-of-Burn (PoB).

A propos de l'auteur : Nicolas

Passionné par les crypto-monnaies j'écris sur l'actualité et les personnalités de cet écosystème.
Tous les articles de Nicolas.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments