Le géant du mining Canaan cherche à lever $100 millions pour son introduction en bourse

Canaan

 

Canaan Creative, le deuxième plus important producteur de matériels pour le mining du Bitcoin (BTC) au monde, a l’intention de récolter 100 millions de dollars dans le cadre de sa cotation sur le marché boursier des États-Unis.

 

Une forte baisse des espérances

Selon une mise à jour de la demande d’introduction en bourse publiée le 13 novembre, Canaan prévoit d’offrir 10 millions d’actions de participation à un prix variant entre 9 et 11 dollars. Avec ces modalités, le géant chinois de la fabrication d’ASICs réduit toutefois significativement le montant qu’elle s’était précédemment fixé, 400 millions de dollars.

Cette tentative d’introduction en bourse est la troisième de la société, faisant suite à deux tentatives infructueuses à Hong Kong et en Chine. L’entreprise a déclaré qu’elle prévoyait d’utiliser les fonds récoltés pour soutenir ses recherches sur l’intelligence artificielle et la blockchain, ainsi que pour rembourser ses dettes.

L’arrivée de Canaan sur le Nasdaq est prévue pour le 20 novembre, avec notamment Galaxy Digital et Citi Group, et quelques autres sociétés comme souscripteurs. L’un des premiers d’entre eux était d’ailleurs le Credit Suisse, mais d’après la dernière mise à jour de la demande, le groupe bancaire se serait retiré.

Dans le cas où Canaan reçoit une participation suffisante, l’entreprise deviendra le premier grand fabricant de matériel de mining à être sur le marché boursier traditionnel. En effet, selon les propos de Canaan, l’entreprise contrôlerait 23,3 % du marché mondial des ASICs. Si son introduction en bourse se passe sans accrocs, la valorisation totale de l’entreprise atteindra les 1,6 milliard de dollars.

 

Alors que son principal concurrent Bitmain fait face à des bouleversements en interne, Canaan progresse rapidement dans la compétition du marché du mining. En effet, le cofondateur de Bitmain, Micree Zhan, a récemment été évincé de sa propre entreprise. Suite à ce malheureux incident, il a assuré qu’il emploiera tous les moyens légaux à sa disposition pour reprendre le contrôle de ce qu’il a cofondé.

Cependant, dans la même période que la demande de Canaan, Bitmain a secrètement fait sa propre demande d’introduction en bourse auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis. Celle-ci serait d’ailleurs soutenue par la Deutsche Bank. Cannan n’arrivera très certainement pas à retourner la tendance et à prendre la place de leader du marché des ASICs malgré tous ses efforts. Les produits de Bitmain représentent à eux seuls 75% du marché et leur domination ne semble pas faiblir.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar