La finance décentralisée illégale aux États-Unis ? La CFTC inflige une amende à 3 protocoles DeFi

La Commodity Futures Trading Commission (CFTC) vient de punir 3 protocoles de la finance décentralisée (DeFi) avec une amende de plus de 100 000 dollars pour chacun d'entre eux. Ces derniers sont notamment accusés de ne pas s'être enregistrés correctement par rapport aux produits financiers qu'ils proposent, mais cette décision a suscité de très vives critiques.

La finance décentralisée illégale aux États-Unis ? La CFTC inflige une amende à 3 protocoles DeFi

La CFTC cible la DeFi aux États-Unis

La Commodity Futures Trading Commission (CFTC), l'organe chargé de la régulation des matières premières sur les bourses américaines, a mené une action à l'encontre de 3 protocoles de la finance décentralisée (DeFi) pour des défauts d'enregistrement.

Bien que représentant des protocoles décentralisés, les sociétés concernées, à savoir Opyn, ZeroEx et Deridex, sont toutes enregistrées au Delaware, aux États-Unis. Ces dernières sont notamment accusées de ne pas s'être enregistrées en tant que « swap execution facility », « designed contract market », « futures commission merchant », en plus de ne pas avoir mis en place un programme d'identification de leurs clients conformément à la loi locale sur le secret bancaire (Bank Secrecy Act).

En parallèle, les sociétés sont toutes accusées d'avoir offert ou d'offrir illégalement à leurs clients la possibilité d'effectuer des transactions à effet de levier et avec marge sur les cryptomonnaies.

Par conséquent, Opyn, ZeroEx et Deridex se voient infliger des sanctions financières respectivement à hauteur de 250 000, 200 000 et 100 000 dollars, en plus d'avoir l'obligation future de respecter la réglementation imposée par la CFTC.

Nous pouvons ainsi lire, à propos d'Opyn :

« Opyn a exercé des activités qui ne pouvaient être légalement exercées que par un FCM enregistré en déployant le protocole Opyn et en sollicitant les utilisateurs pour qu'ils déposent des actifs dans des smart contracts en relation avec des transactions de marchandises de détail à effet de levier ou avec marge. »

Puis de ZeroEx :

« L'ordonnance conclut que ces jetons à effet de levier sont des transactions de marchandises de détail à effet de levier ou avec marge et qu'ils ne peuvent donc être proposés que sur une bourse enregistrée, conformément au CEA et aux réglementations de la CFTC. »

👉 Dans l'actu DeFi – Airdrop Starknet : Tout savoir pour se rendre éligible à l'airdrop de Starknet

dYdX : le leader des exchanges décentralisés
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Une décision loin de faire l'unanimité

Summer Mersinger, l'une des commissionnaires de la CFTC, a publié une opinion dissidente sur le site de la CFTC concernant cette affaire, émettant des doutes quant à la compétence de cet organe fédéral pour juger des affaires relatives à la finance décentralisée :

« Il nous est demandé d'établir la responsabilité et d'imposer des sanctions sur la base d'une nouvelle technologie décentralisée dans sa conception et son fonctionnement - un domaine qui n'a jamais fait l'objet d'une action coercitive de la CFTC auparavant. »

Contre toute attente, la commissionnaire a exprimé sa divergence avec la CFTC, affirmant qu'elle ferait mieux de s'ouvrir au dialogue plutôt que d'exercer des actions coercitives à tout va :

« Je crains que la Commission, dans ces affaires, ne s'engage à nouveau sur la voie des actions coercitives alors qu'elle devrait dialoguer avec le public. [...] Ces affaires sont particulièrement préoccupantes dans la mesure où elles représentent un changement de position significatif sur les mérites de l'engagement avec les acteurs du marché de la DeFi. »

Chris Perkins, membre du comité consultatif des marchés mondiaux et du sous-comité des marchés des actifs numériques de la Commodity Futures Trading Commission, nous a confié par courriel qu'il était également de cet avis, et que de telles décisions participaient à écraser la compétitivité des États-Unis :

« Un régime de réglementation par la force est catastrophique pour les entrepreneurs et, comme la commissaire Mersinger l'a déclaré à juste titre dans sa dissidence, il aura pour résultat de bannir l'innovation des côtes américaines. »

Il précise qu'en tant que membre du comité, il contribuera à ce que la CFTC puisse s'engager en faveur du dialogue avec l'écosystème innovant de la DeFi :

Punir les pionniers, en l'absence de règles claires, est un revers majeur pour la compétitivité américaine. Nous continuerons à travailler sans relâche au nom de nos entrepreneurs et dans l'intérêt de l'économie américaine, afin d'engager de manière constructive la CFTC, d'autres organismes de réglementation et les décideurs politiques à faire progresser une approche de la politique des actifs numériques fondée sur des principes. »

👉 Dans l'actualité aux États-Unis – Ripple : la SEC contre-attaque et affirme son droit à l'appel dans le cadre du procès entourant le XRP

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Sources : communiqué de la CFTC, communiqué de Summer Mersinger

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

« Économiquement infaisable » : Bitcoin et Ethereum seraient désormais à l’abri d’une attaque des 51 % et 34 %

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Qu’est-ce qu’un smartphone Web3 ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Worldcoin : pourquoi le token WLD a-t-il grimpé à son prix le plus haut après avoir gagné 130 % ?

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024

Impôt sur les airdrops de cryptos : tout ce qu'il faut savoir en 2024