L’exchange de cryptomonnaies Kraken arrête ses activités au Japon

La plateforme de cryptomonnaies Kraken a fait le choix stratégique d’arrêter ses activités au Japon à partir du 31 janvier. Toutefois, l’exchange rassure sur ses liquidités et invite d’ailleurs les clients concernés à effectuer les retraits avant la date mentionnée.

L’exchange de cryptomonnaies Kraken arrête ses activités au Japon

Kraken arrête à nouveau d’opérer au Japon

C’est dans un contexte de marché difficile que la plateforme Kraken a annoncé l’arrêt de ses services au Japon. En effet, le groupe estime qu’il n’est pas dans son intérêt économique de continuer à investir dans son développement sur le marché nippon, et préfère se concentrer sur d’autres secteurs géographiques :

« Après avoir examiné la situation actuelle entourant le marché japonais et l’effondrement du marché mondial des cryptomonnaies, nous sommes arrivés à la conclusion qu’il serait difficile pour Kraken d’investir les ressources nécessaires pour développer davantage ses activités au Japon. »

C’est la deuxième fois que Kraken se retire du Japon. La première fois avait eu lieu en avril 2018 face à la hausse des coûts de ses opérations, alors que la plateforme y était implantée depuis 2014. L’exchange avait ensuite retrouvé le marché japonais à la fin 2020.

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

La plateforme qui simplifie le trading

Acheter des cryptos en quelques minutes

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Un retrait du marché japonais en plusieurs étapes

Kraken était enregistré à la Financial Services Agency (FSA), le gendarme financier japonais. C’est donc un enregistrement qui prendra fin le 31 janvier prochain, date à laquelle la plateforme clôture ses activités locales. Les clients japonais ont ainsi le temps de prendre leurs dispositions d’ici là.

Premièrement, les nouveaux dépôts seront suspendus à partir du 9 janvier prochain. Les activités de trading pourront tout de même se poursuivre par la suite, mais les actifs présents sur les comptes des clients devront être retirés avant le 1er février minuit.

Dans le cas où des actifs seraient toujours sur la plateforme à la date mentionnée, l’ensemble de ces avoirs seront convertis en yen japonais puis confiés sous la garde du Bureau des affaires juridiques, comme le demande la loi. Les clients qui n’auront pas pris leurs dispositions à temps devront de ce fait se rapprocher dudit bureau s’ils souhaitent retrouver leurs fonds.

Toutefois, cette décision d’arrêter ses opérations au Japon relève d’un choix stratégique, de ce fait Kraken rassure sur ses liquidités qui ne sont nullement impactées :

« Les clients sont priés de transférer les crypto-actifs détenus sur le compte Kraken vers un portefeuille externe [ou] de retirer les fonds sur un compte bancaire national. Kraken dispose de liquidités suffisantes pour permettre à tous les clients concernés par cette décision de retirer leurs actifs rapidement. »

Tandis que le bear market met les acteurs de l’écosystème sous tension, nous ne savons pas si Kraken reviendra un jour sur sa décision.

👉 Sur le même sujet – Kraken déploie « Kraken Pro », son outil de trading de cryptomonnaies avancé

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research

Passez vos investissements à la vitesse supérieure

toaster icon

Source : Kraken

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals