Euro numérique : la BCE envisage la création d'une application de paiement

Une application de paiement pour échanger le futur euro numérique de manière aussi flexible que des espèces. C’est le projet envisagé par la Banque centrale européenne (BCE), et il ne plaît pas particulièrement aux banques. À quoi ce service pourrait-il ressembler ?

Euro numérique : la BCE envisage la création d'une application de paiement

La BCE envisage la création d’une application pour l’euro numérique

C’est Fabio Panetta, un membre du directoire de la BCE chargé du développement de l’euro numérique, qui a évoqué la possibilité d’une application de paiement. Il s’exprimait la semaine dernière devant la Commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen, et confirmait les nouvelles ambitions de la Banque centrale européenne :

« L’Eurosystème pourrait créer une nouvelle application propre à l’euro numérique, qui comprendrait uniquement des fonctionnalités de paiement de base opérées par des intermédiaires. L’euro numérique serait ainsi reconnu et mis à votre disposition quel que soit l’endroit où vous vous trouvez en Europe. »

Fabio Panetta envisage des caractéristiques pour simplifier les transactions en euro numérique via cette application : paiement sans contact et QR code notamment. Le nouvel actif de la BCE pourrait être compatible avec les smartphones et les montres connectées, et une carte de paiement dédiée pourrait être créée.

Le membre du directoire de la BCE confirme également qu’il s’agit de créer un moyen de paiement centré autour des besoins des utilisateurs :

« Une coopération étroite est nécessaire avec tous les acteurs du marché, qu’il s’agisse des associations de consommateurs (qui sont les mieux informées des besoins des consommateurs), des intermédiaires qui fourniraient des services à leur clientèle, ou des commerçants qui désireraient proposer une solution de paiement plus pratique. »

👉 Pour aller plus loin – Monnaies numériques de banque centrale (MNBC) – C’est quoi et comment fonctionnent-elles ?

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Les banques laissées de côté ?

La coopération étroite envisagée par Fabio Panetta ne mentionne pas directement les banques, et pour cause. Celles-ci se retrouvent peu impliquées dans ce scénario, et c’est la raison pour laquelle elles affichent une méfiance historique face au projet numérique. Certes, ce seraient elles qui géreraient le compte de dépôt de l’euro numérique, mais elles ne porteraient pas le projet.

Par ailleurs, l’euro numérique entre directement en concurrence avec le projet paneuropéen de paiement (EPI), une initiative portée par 13 banques commerciales. Mais ce dernier semble avoir eu du mal à décoller. À l’origine pensé comme une alternative à Visa et Mastercard, il a revu ses ambitions à la baisse pour ne plus être qu’un « simple » portefeuille de paiement.

Ce futur euro numérique entrera donc directement en concurrence. C’est une raison de plus pour les banques commerciales d’afficher une méfiance nette face à un projet qui ne les implique pas autant qu’elles pourraient le souhaiter. Laurent Mignon, président de la Fédération française bancaire, estimait ainsi récemment qu’il fallait s’interroger sur la nécessité de créer un euro numérique.

Reste que ce nouvel actif pourrait représenter une petite révolution en soi, malgré la méfiance des banques traditionnelles. Quelques années seront cependant nécessaires avant de voir son émergence : la BCE n’envisage pas un réel développement avant quatre ans.

🎙️ Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

🎁 Offre de lancement Cryptoast Research

1ère Newsletter Offerte avec le code TOASTNL

toaster icon

Source : discours de Fabio Panetta (retranscription

Image : Banque centrale européenne via Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Les 5 citations (prophétiques) de Satoshi Nakamoto, fondateur de Bitcoin (BTC)

Les 5 citations (prophétiques) de Satoshi Nakamoto, fondateur de Bitcoin (BTC)

Faux audit, délit d'initié, opacité des opérations... 4 éléments à retenir de la plainte de la CFTC contre Binance

Faux audit, délit d'initié, opacité des opérations... 4 éléments à retenir de la plainte de la CFTC contre Binance

Le layer 2 zkEVM de Polygon (MATIC) débarque aujourd'hui sur le mainnet Ethereum (ETH)

Le layer 2 zkEVM de Polygon (MATIC) débarque aujourd'hui sur le mainnet Ethereum (ETH)

Le G7 prévoirait de renforcer encore les réglementations liées aux cryptomonnaies

Le G7 prévoirait de renforcer encore les réglementations liées aux cryptomonnaies