Vitalik Buterin a fait des remous au sein de la communauté crypto en publiant un sondage sur Twitter. Il a demandé aux Twittos s’il était souhaitable d’annuler des transactions en ETH en cas de fraude, provoquant l’ire de certains.

 

Sondage de Vitalik : peut-on annuler des transactions ?

Vitalik Buterin, le créateur de l’Ethereum, a posté son sondage ce week-end. Dans un tweet, il demande à la crypto-communauté quel est le seuil auquel il est souhaitable d’annuler une transaction frauduleuse :

Traduction : « Imaginez que le wallet d’un smart contract populaire, qui est utilisé par une grande partie de la communauté Ethereum, soit piraté. L’événement pourrait être annulé en reprenant toute activité sur la blockchain depuis le hack, et en effectuant un hard fork dans le style de DAO pour récupérer les fonds. Combien d’ETH devraient être en danger pour que vous acceptiez cette annulation ? »

Si Vitalik imaginait que la communauté pouvait soutenir un changement de blockchain à condition qu’une importante somme soit en jeu, il s’est trompé. Les résultats du sondage sont sans appel : 63 % des personnes ayant voté estiment ainsi qu’il ne faut jamais reprendre ou annuler des transactions. 16 % d’entre elles estiment que pour une somme entre 10 et 100 millions de dollars, l’intervention serait souhaitable, contre 9 % pour 1 à 10 millions et 12 % pour moins d’un million.

 

Never forget ETC

Si le sondage a échauffé les esprits, c’est parce qu’il est basé sur une situation réelle qui a déjà été vécue par la communauté crypto. En 2016, le hack de TheDAO permet à un attaquant de détourner une partie des fonds de la blockchain de l’Ethereum. Suite à cela, certains grands noms du réseau, dont Vitalik, choisissent d’annuler la transaction pour récupérer les fonds. D’autres, plus puristes, estiment que la blockchain doit être inaltérable. Ils font scission en poursuivant le développement de l’ancienne blockchain : c’est ce qui a créé l’Ethereum Classic (ETC).

Le sondage de Vitalik a en tout cas grandement intrigué la communauté, qui n’a pas manqué de le faire savoir à l’intéressé. Le sujet est sensible, car l’immutabilité de la blockchain est un des principes fondateurs de nombreuses crypto-monnaies. Beaucoup critiquent les cryptodevises car elles n’offrent aucune garantie aux utilisateurs en cas de fraude. Mais le danger le plus grave selon certains, c’est d’avoir des développeurs qui décident de manière unilatérale de modifier des transactions « inaltérables », car cela remet complètement en cause la confiance accordée à la blockchain. Quant à savoir ce que comptait faire Vitalik Buterin avec ces informations, le mystère reste entier…

 

Source image : Philip McMaster via Flickr (CC BY-NC 2.0)

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments