Ethereum (ETH) : La mise à jour Dencun déployée avec succès, quel impact sur l'écosystème ?

Ce mercredi 13 mars 2024, la mise à jour Dencun a été déployée avec succès sur le réseau principal Ethereum (ETH). Celle-ci active notamment le Proto-Danksharding, une nouveauté qui devrait résoudre les problèmes de scalabilité de l'écosystème. On fait le point sur les impacts attendus de cette mise à jour.

Ethereum (ETH) : La mise à jour Dencun déployée avec succès, quel impact sur l'écosystème ?

Dencun est déployée sur le mainnet d'Ethereum

Ce mercredi 13 mars 2024 aux alentours de 14h55, les mises à jour Deneb et Cancun, plus connues sous la contraction de Dencun, ont été déployées avec succès sur le réseau principal d'Ethereum. Attendues depuis plusieurs mois, elles constituent une étape majeure dans la roadmap d'Ethereum.

Après les mises à jour The Merge (en septembre 2022) et Shapella (en avril 2023), officialisant le passage du réseau sur un mécanisme de consensus de type Proof-of-Stake, l'échéance suivante est inscrite sous le nom de The Surge. L'ambition générale est d'augmenter la scalabilité des solutions de seconde couche d'Ethereum et d'atteindre la barre des 100 000 transactions par seconde tout en diminuant les frais de transactions.

🧑‍🎨 Récupérez un morceau d'histoire en venant mint votre NFT commémoratif Dencun gratuitement sur Zora

Afin d'atteindre ces objectifs, l'étape la plus attendue était la mise à jour Dencun. En effet, celle-ci apporte un lot de 9 Ethereum Improvement Proposals (EIP), dont la plus importante est probablement l'EIP-4844. Pour cause, elle introduit le Proto-Danksharding et les fameux « blobs » de données sur Ethereum.

👉 Pour tout comprendre sur cette mise à jour Dencun, visionnez notre vidéo complète :

Proto-Danksharding et « blobs », de quoi parle-t-on ?

Comme vous le savez probablement, l'un des problèmes majeurs d'Ethereum est la scalabilité. En d'autres termes, c'est l'incapacité d'accueillir un grand nombre d'utilisateurs sans dégrader le niveau de performance - notamment en termes de latence et de frais de réseau.

Pour répondre à cette problématique, l'une des solutions envisagées par les développeurs d'Ethereum est le sharding. Pour faire simple, c'est un mécanisme qui vise à diviser le réseau en petits morceaux qui agissent comme des blockchains séparées, allégeant ainsi le coût de stockage des données et réduisant le temps de traitement des opérations.

Toutefois, le sharding complet du réseau Ethereum nécessite énormément de travail et de nombreuses mises à jour importantes. Ainsi, la solution à moyen terme était d'implémenter le Proto-Danksharding, une mise à jour qui apporte la majorité des composantes propres au sharding mais en se concentrant particulièrement sur les solutions de seconde couche.

Coinbase : inscrivez-vous sur l'exchange crypto le plus réputé au monde
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

La principale nouveauté réside dans l'introduction des fameux « blobs » de données, dont l'idée est de créer un espace dédié pour stocker les données des transactions effectuées sur les réseaux de seconde couche.

Pour faire simple, les blobs vont organiser les données des différents réseaux de layer 2 par paquets et les intégrer à un bloc de la blockchain Ethereum. De ce fait, au lieu de vérifier chacune des données de transactions, le réseau Ethereum n'aura qu'à confirmer que le blob attaché au bloc contient les données correctes.

Outre un gain de temps considérable, c'est également un gain d'espace conséquent sur Ethereum puisque ces blobs sont voués à être supprimés à intervalle de temps régulier.

👉 Pour aller plus loin, lisez notre guide complet sur le Proto-Danksharding

Quel impact pour l'écosystème Ethereum ?

L'impact le plus attendu de l'implémentation des « blobs » sur Ethereum est la réduction drastique des coûts de transactions sur les réseaux de seconde couche. D'après les estimations de IntoTheBlock, il faut s'attendre à une division allant d'un facteur 10 à 50 selon les réseaux.

réduction des frais eip-4844

Estimation de la réduction des frais de transactions sur les réseaux de layer 2 grâce à l'EIP-4844

 

👉 Découvrez notre guide complet pour acheter de l'Ethereum (ETH) en 2024

Pour le comprendre, il faut se pencher sur le fonctionnement des réseaux de seconde couche. Ceux-ci rassemblent plusieurs transactions entre elles et les intègrent ensuite dans une transaction sur la blockchain Ethereum. Toutefois, dans l'état de fonctionnement actuel, cela coûte particulièrement cher.

C'est d'ailleurs la raison principale des frais importants que payent les utilisateurs des réseaux de seconde couche d'Ethereum pour effectuer des transactions. Néanmoins, les fameux blobs font évoluer la manière dont sont stockées les données sur le réseau en la rendant beaucoup plus rapide et moins coûteuse.

Ce qu'il faut retenir est que la mise à jour Dencun est une étape majeure de la roadmap d'Ethereum, symbolisant un premier pas vers le sharding du réseau. Pour l'heure, l'EIP-4844 apporte des améliorations majeures sur la manière de stocker les données pour les réseaux de seconde couche, les rendant beaucoup plus efficaces et moins chers.

Dans une optique d'adoption massive du grand public, c'est une étape indispensable et bienvenue pour l'écosystème d'Ethereum.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

JP Morgan voit le cours du Bitcoin rejoindre son coût d'extraction à 45 000 dollars

JP Morgan voit le cours du Bitcoin rejoindre son coût d'extraction à 45 000 dollars

Bybit, Kucoin, Bitget... L'Autorité des marchés financiers (AMF) est-elle en campagne contre les cryptomonnaies ?

Bybit, Kucoin, Bitget... L'Autorité des marchés financiers (AMF) est-elle en campagne contre les cryptomonnaies ?

FTX : Le remboursement de ses clients pourrait créer 16 milliards de dollars de volume acheteur

FTX : Le remboursement de ses clients pourrait créer 16 milliards de dollars de volume acheteur