Les Etats-Unis ne représentent plus que 9% du volume d'échange de Bitcoin (BTC)

Un signe de plus que les États-Unis perdent du terrain sur la scène crypto internationale ? Un nouveau rapport de CCData indique qu’ils ne représentent plus que 9% du volume d’échange de Bitcoin (BTC) parmi les plateformes d’échange centralisées. D’où vient alors le reste des transactions ?

Les Etats-Unis ne représentent plus que 9% du volume d'échange de Bitcoin (BTC)

Les échanges de Bitcoin (BTC) en baisse aux États-Unis ?

La majorité des transactions en Bitcoin se font donc en dehors des plateformes d’échange des États-Unis. Sur le territoire, c’est Coinbase qui remporte la part de marché la plus importante en ce qui concerne les exchanges américains. C’est logique : Binance US, la branche étatsunienne de Binance, ne pèse qu’une fraction de sa maison-mère internationale en termes de volume. Elle a par ailleurs perdu du terrain suite à des difficultés légales.

D’où vient alors le reste du volume d’échange ? Sans grande surprise, du mastodonte Binance, qui reste la plus grande plateforme d’échange mondiale. Rien que pour juin, l’entreprise a facilité l’échange de 239 milliards de dollars de cryptomonnaies. Une somme gigantesque, bien loin de sa rivale américaine Coinbase, qui n’a traité « que » 30 milliards de dollars.

Le rapport note également que le trading de produits dérivés a encore augmenté, comme c’est le cas depuis 2021. Les trois entités qui représentent le plus de volume pour ce secteur sont Binance, OKX et Bybit. Binance affirme ne pas disposer d’une maison-mère fixe, préférant s’établir localement. De leur côté, OKX et Bybit sont domiciliés aux Seychelles.

👉 10 Meilleurs Sites pour Acheter Bitcoin en 2023 – En toute sécurité

Acheter des cryptos sur eToro
L'investissement dans les cryptomonnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN enregistré auprès de l'AMF. L'investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Il n'existe pas de protection des consommateurs. Investir est risqué (en savoir plus)

Une opportunité pour l’Asie et l’Europe ?

Ce repli est bien sûr partiellement dû au contexte réglementaire américain, qui s’est particulièrement durci ces derniers mois. Face à cela, plusieurs régions semblent tirer leur épingle du jeu. C’est le cas de Hong Kong – et donc, indirectement de la Chine – qui se rêve en havre pour toutes les entreprises crypto en exil.

L’Europe est elle aussi représentée par des plateformes d’échange qui ont été établies localement. On peut ainsi citer les versions européennes de Gemini et Coinbase en Irlande, mais aussi d’autres plateformes comme Bitpanda (Autriche), Bittrex Europe (Liechtenstein) ou encore Uphold (Lituanie).

Il est donc bon de se rappeler que bien que les grandes entreprises et les régulations soient encore largement basées aux États-Unis, le volume d’échange de l’écosystème crypto est lui plus décentralisé. On devrait donc assister à une continuation de la décentralisation du secteur autour du monde.

👉 Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Cryptoast Research : profitez de 50 % de réduction pour célébrer le halving !

Source : CCData, Exchange review

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Des investisseurs de FTX proposent à Sam Bankman-Fried d'annuler les poursuites à son encontre – Pourquoi ?

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

Shiba Inu (SHIB) lève 12 millions de dollars pour créer un layer 3 basé sur l'anonymat

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

L'USDT de Tether débarque sur Telegram grâce à la blockchain TON

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?

Bitcoin : les mineurs se tourneraient-ils vers l’intelligence artificielle (IA) suite au halving ?