La centrale électrique de Greenidge Generation dans la région des Finger Lakes de l'État de New York mine désormais environ 5,5 bitcoins (BTC) chaque jour en utilisant l'électricité qu'elle produit. Ces bitcoins représentent à l'heure de l'écriture de cet article des revenus quotidiens de 50 000 dollars.

 

Des bénéfices conséquents à prévoir

Selon les informations rapportées par Bloomberg, l'usine de Greenidge Generation a installé près de 7 000 unités de mining dans le cadre d'une vaste rénovation ayant coûté 65 millions de dollars.

L'entreprise a fait valoir qu'étant donné qu'elle produit seule l'énergie consommée par les machines, les opérations de mining sont extrêmement peu coûteuses.

La ferme de mining consomme environ 15 mégawatts sur les 106 mégawatts de capacité que l'usine produit. Auparavant, la centrale ne fonctionnait que pendant les périodes de forte demande en énergie, en été ou en hiver, elle est désormais opérationnelle toute l'année.

Nous sommes dans une position favorable sur le marché, quelle que soit la façon dont le halving se matérialisera. "Grâce à notre position unique en tant qu'installation de cogénération, nous sommes en mesure de gagner de l'argent sur les marchés baissiers afin d'être en mesure de rattraper la hausse des fluctuations de prix volatiles, a déclaré Tim Rainey, directeur financier de Greenidge.

Pour assurer le succès de ce projet, Greenidge affirme avoir engagé une équipe d'experts en cryptomonnaies et de s'être associé à la communauté locale, aux principaux fabricants de matériel informatique et à certains pools miniers.

👉 Pour en savoir plus, le mining, qu'est-ce que c'est ?

Greenidge

Une partie de l'installation du mining derrière des employés de la centrale - Source : Bloomberg

 

Le halving n'est pas une menace

Les coûts de production étant donc faibles et prédictibles, les dirigeants de la centrale pensent qu'ils resteront rentables même après le halving du Bitcoin qui se déroulera dans 2 mois et qui réduira de moitié les récompenses accordées pour le mining d'un bloc, passant de 12,5 BTC actuellement à 6,25 BTC.

Kevin Zhang, directeur des stratégies blockchain chez Greenidge Generation, a ajouté :

Une centrale électrique produisant de l'électricité "derrière le compteur" pour alimenter sa propre exploitation de mining permet aux investisseurs d'exploiter la rentabilité non seulement des marchés des cryptomonnaies, mais aussi des marchés de l'énergie.

Avoir la possibilité de miner du Bitcoin à faible coût est donc une aubaine pour la centrale. En investissant une somme aussi conséquente pour diversifier ses activités et participer à la décentralisation de Bitcoin, Greenidge fait un pari conséquent sur l'avenir.

Toutefois, on ignore si l'usine conservera les BTC qu'elle mine ou si elle les convertira en monnaie fiat pour récupérer une partie de son investissement.

👉 À lire sur le même sujet : Halving du BTC : la hausse du prix n’a pas encore eu lieu selon Changpeng Zhao.

 

Le mining de bitcoins pourrait-il devenir un nouveau business modèle à part entière pour les centrales électriques américaines ?

En utilisant l'énergie qu'elles produisent par elles-mêmes, des installations de cette envergure peuvent facilement accueillir des milliers d'ASICs fonctionnant à des coûts imbattables et donc générer des bénéfices conséquents.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments