Comprendre les cryptomonnaies est « une priorité » pour la CIA

La Central Intelligence Agency (CIA), l’agence de renseignement américaine, a confirmé qu’elle avait commencé à se pencher sérieusement sur le sujet des cryptomonnaies. Plusieurs projets seraient en cours afin de mieux défendre les États-Unis contre les cyberattaques et ransomwares.

Comprendre les cryptomonnaies est « une priorité » pour la CIA

La CIA s’intéresse aux cryptomonnaies

William Burns, le directeur actuel de la CIA, a fait part de l’intérêt de l’agence pour les cryptomonnaies lors du CEO Council Summit du Wall Street Journal. Ce sont en particulier les ransomwares (ou rançongiciels), qui ont particulièrement touché les États-Unis ces derniers mois. Ils font usage des cryptomonnaies, et sont donc dans le viseur de l’institution.

Selon Burns, le secteur des cryptomonnaies pourrait avoir « un impact énorme » sur le pays, en particulier lorsque celles-ci sont utilisées dans un cadre illicite. D’où le besoin de la CIA de rassembler des informations sur le sujet, et de faire appel à des experts. L’initiative n’est cependant pas nouvelle :

« Mon prédécesseur avait commencé ceci. […] [Ses équipes] avaient initié une série de projets différents qui se concentrent sur les cryptomonnaies en essayant de voir les conséquences de second ordre […] tout en aidant nos collègues dans d’autres branches du gouvernement. »

👉 À lire également – Non, le FBI n’a pas « craqué » Bitcoin (BTC)

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Une priorité pour l’institution

William Burns qualifie ces initiatives de « priorité importante » pour l’agence. On ne connaît bien sûr pas de détails précis sur la nature des projets en cryptomonnaies de la CIA. Ce qui semble cependant évident, c’est que l’agence de renseignement cherche à pister les crypto-actifs afin de se prémunir de cyberattaques, qui deviennent de plus en plus nombreuses.

Malgré ce que répètent à l’envi régulateurs et détracteurs des cryptomonnaies, ces dernières restent majoritairement traçables. C’est pourquoi les institutions misent sur l’analyse des données pour se prémunir d’attaques… Ou les mitiger. Pour rappel, la somme récupérée par des ransomwares avait dépassé 406 millions de dollars en 2020, soit une augmentation considérable par rapport à 2019, où elle n’atteignait « que » 81 millions de dollars.

👉 Sur le même sujet – Les États-Unis offrent 10 millions de dollars en cryptomonnaies pour lutter contre les ransomwares

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Un hacker crée 6 quadrillions de tokens aBNBc sur Ankr et empoche 4,5 millions de dollars

Un hacker crée 6 quadrillions de tokens aBNBc sur Ankr et empoche 4,5 millions de dollars

Le PDG de Telegram révèle les ambitieux projets crypto de l'entreprise

Le PDG de Telegram révèle les ambitieux projets crypto de l'entreprise

🔴 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps réel

🔴 DIRECT – Suivre l'affaire FTX en temps réel

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

La Banque Centrale Européenne détruit le Bitcoin (BTC)

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast