Partager cet article :

Depuis le 20 février, la plateforme d'achat de cryptomonnaies Coinbase semble être confrontée à des problèmes avec le réseau d'EOS. Les envois et les réceptions d'EOS pour les wallets de Coinbase ont été interrompus en conséquence.

 

Un réseau sous-performant

Il est possible que ce problème soit lié au faible nombre de stakers et de validateurs en activité sur la blockchain EOS. Cela est préoccupant, car le réseau EOS semble être particulièrement centralisé. En effet, la totalité du réseau d'EOS serait constituée d'un petit groupe d'entités qui seraient toutes plus ou moins liées.

La branche support de Coinbase a alors tweeté pour éclaircir la situation :

Traduction : Le réseau EOS connaît actuellement une dégradation de ses performances. Les envois d'EOS ont été temporairement désactivés et les réceptions peuvent être retardées. Les achats et les ventes d'EOS au sein de Coinbase fonctionnent normalement. Nous vous tiendrons informés du retour à la normale du service.

👉 Lisez notre dossier pour en savoir plus sur EOS et ses particularités.

 

Un problème de centralisation ?

En outre, selon un récent rapport de Binance Research, la centralisation dans le vote de la sélection des 21 supernoeuds d'EOS semble également considérablement augmenter. Le rapport ajoute :

Sur les 21 producteurs de blocs d'origine, seuls 5 d'entre eux produisent encore des blocs. L'un des BPs [producteurs de blocs] restants n'est pas du tout enregistré en tant que BP et s'est retiré d'EOS, tandis que les autres sont en attente et ne font pas partie des 21 premiers. Ceci est indicatif des changements significatifs dans les participants à la gouvernance de l'EOS.

Cette gestion très centralisée avec seulement 21 entités contrôlant le réseau remet largement en question les capacités à EOS d'être décentralisé et d'être évolutif sur le long terme.

Le mois dernier, Block.one, l'entreprise à l'origine d'EOS, a déclaré que le réseau social qu'elle est actuellement en train de construire, Voice, ne sera pas initialement lancé sur la blockchain d'EOS.

Block.one avait justifié cette décision par le fait qu'elle ne souhaitait pas surcharger le réseau d'EOS. Alors que Voice a été annoncé comme révolutionnaire pour les utilisateurs et leur vie privée, il serait bien dommage qu'il ne soit pas lancé aux côtés d'EOS.

👉 À lire sur le même sujet : Le réseau social Voice ne sera pas lancé sur la blockchain EOS.

 

C'est la 3e fois qu'un problème de ce genre se présente avec EOS. Il y a quelques mois, Coinbase avait indiqué que le réseau d'EOS subissait une surcharge en raison d'un airdrop de token EIDOS qui prenait toute la puissance de calcul des différentes ressources.

Si EOS ne règle pas ses soucis de gouvernance, il est envisageable que la congestion du réseau devienne une routine. On imagine alors difficilement comment la blockchain EOS pourrait supporter un grand nombre d'applications décentralisées (dApps) qui utiliseraient ses services.

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar