Le PDG de Binance Changpeng Zhao a créé la polémique il y a quelques jours, en affirmant que les crypto-monnaies des utilisateurs sont plus en sécurité sur les services des exchanges, plutôt qu’avec un stockage personnel des clés privées. Une affirmation qui fait débat, comme nous l’a expliqué Eric Larchevêque, le fondateur de Ledger.

 

Changpeng Zhao a confiance dans la sécurité des exchanges

Ce qui a créé ce débat, c’est la perte d’un Bitcoin par l’anti-BTC Peter Schiff, dont nous vous parlions hier. L’histoire a suscité des commentaires au sein de la communauté crypto. Certains ont critiqué Schiff pour son oubli de mot de passe, d’autres comme Vitalik Buterin ont cependant estimé que les solutions de stockage de BTC peuvent être trop hermétiques. Changpeng Zhao a de son côté tranché. Selon lui, l’affaire est un bon exemple de l’intérêt des exchanges, qui seraient plus sécurisés que les autres options de stockage :

« Beaucoup de partisans hardcore des cryptos recommandent de stocker ses propres clés. Mais la vérité, c’est qu’aujourd’hui la plupart des gens ne sont pas capables de sécuriser une clé ne serait-ce que contre leurs propres erreurs (ils la perdent). Un exchange centralisé de confiance est plus sécurisé pour la plupart des gens. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. »

 

Les exchanges, plus sécurisés ou plus attaqués ?

Ces chiffres dont parle Zhao sont sans doute ceux qui estiment le nombre de Bitcoins définitivement perdus par des utilisateurs n’ayant plus accès à leurs clés privées. Au total, 1 496 907 BTC n’auraient ainsi pas bougé depuis 2010, ce sont les fameux « Zombie coins » dont une partie appartiendrait à Satoshi Nakamoto.

👉 Consultez notre fiche info sur le Bitcoin pour en apprendre plus

 

Si ce chiffre est impressionnant, il faut cependant le mettre en regard d’un autre indicateur : le nombre d’attaques que subissent encore très régulièrement les exchanges centralisés. Une étude de Cyphertrace indiquait ainsi que 227 millions de dollars avaient été volés sur des exchanges, rien que pour le premier semestre 2019. Binance le sait particulièrement bien, puisqu’en mai la même année, la plateforme a subi un hack. 7000 BTC s’étaient alors envolés, soit 40 millions de dollars au moment du vol.

 

Les déclarations de Changpeng Zhao semblent donc relever en partie de l’auto-promotion. Un avis que partage le président de Ledger Eric Larchevêque, que nous avons interrogé :

« Binance profite de la polémique pour pousser sa solution. La promesse de décentralisation et d’indépendance de Bitcoin passe par la souveraineté personnelle, c’est-à-dire la possession directe de ses fonds (et donc de ses clés privées). Il est cependant vrai que cela vient aussi avec des responsabilités importantes, comme la capacité de sécuriser 24 mots pour assurer une récupération des actifs à tout moment. S’informer et s’éduquer sur le sujet est donc primordial. »

 

👉 Pour en savoir plus sur le sujet, lisez notre dossier : Sécurité et stockage des crypto-monnaies

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments