4 EIP clés dans la mutation d'Ethereum

La route jusqu'à la mise à jour d'Ethereum 2.0 sera longue. Heureusement, le réseau ne compte pas attendre son changement de protocole pour se mettre à jour. Ce mercredi 14 avril, le bloc 12 244 000 apportera quatre nouveautés. Quatre propositions visant à améliorer les frais de la blockchain et à la rendre plus robuste face aux attaques.

Premier changement : L'EIP-2565, qui permettra l'utilisation d'une plus grande palette d'opérations cryptographiques pour les smart-contracts, tout en abaissant leurs coûts. Une ébauche de ce que nous réserve la prochaine mise à jour de juillet, avec le très attendu EIP-1559.

L'EIP-2929 lui permettra d'augmenter la sécurité d'Ethereum. L'objectif ? Prévenir des attaques de types déni de service, ces attaques qui « bombardent » les réseaux avec un flot de requêtes afin de le surcharger. Pour ce faire, certaines fonctions verront leur coût en gas augmenter lorsqu'elles seront appelées pour la première fois.

« Certains "opcodes" qui accèdent à la mémoire pouvaient avant Berlin être exploités pour saturer le réseau à moindre coût. Leur prix a donc été ajusté pour pallier à cette potentielle vulnérabilité, » décrypte Abdelhamid Bakhta, Coredev sur Ethereum.

Autre avancée au niveau des frais, l'EIP-2930 , qui réduira le gas lors de l'exécution de certaines fonctions clés.

Enfin, Berlin introduit également des changements au niveau des transactions avec l'EIP-2718.

« Il sera désormais possible d'avoir plusieurs types de transactions, qui auront des paramètres et une sémantique différents, » poursuit le Coredev.

Rappelons que tous ces aspects seront transparents d'un point de vue utilisateur.

Binance Découvrir ETH sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Berlin, une mise à jour à part entière ou une brique avant l'EIP-1559 ?

Si ces mises à jour sont importantes pour le réseau, elles semblent peu intéressantes pour l'utilisateur lambda. Les frais ne vont pas dramatiquement baisser suite à son implémentation, contrairement à la prochaine mise à jour attendue à l'été. Alors, ce hard fork serait-il une simple brique en vue de l'EIP-1559 ?

« Berlin est une mise à jour à part entière, car elle fixe des problèmes de sécurité et permet d'élargir les possibilités cryptographiques des smart contracts. Mais Berlin introduit également des briques nécessaires à la mise en place de Londres, » détaille Abdelhamid Bakhta.

Avec ces mises à niveau et la montée en puissance des Layer 2, le réseau Ethereum retrouve une partie de son attractivité.

« Je suis confiant plus que jamais sur le futur d'Ethereum. Les solutions de couche 2 se développent rapidement et permettent d'ores et déjà de pallier les frais de transactions sur Ethereum. L'adoption va s'accélérer même si je pense que l'expérience utilisateur peut encore être améliorée. Ensuite il y a l'EIP-1559 qui arrivera durant la mise à jour London. Et nous sommes déjà en train de travailler sur le prochain gros chantier, à savoir la fusion entre Eth 1.0 et 2.0. Je pense que trop de gens enterrent la mère des smart-contracts un peu trop vite ! »

Qu'en est-il de l'EIP-1559?

L'EIP-1559 ne fait pas partie de la mise à niveau de Berlin. Il sera implémenté en juillet prochain, dans la mise à jour Londres.

Rappelons-le, l'objectif principal de cette EIP est de se détacher du mécanisme des frais actuellement en vigueur, dans lequel les mineurs donnent la priorité à ceux payant les frais de transaction les plus élevés.

L'EIP-1559 vise à supprimer le modèle d'enchères. Un algorithme définira un prix fixe à travers lequel les transactions sont garanties d'entrer dans un bloc. Les utilisateurs pourront tout de même payer un «pourboire» afin obtenir une position plus élevée dans les blocs et ainsi accélérer le traitement de leurs transactions.

Mais l'aspect le plus important est sans doute la suppression d'une partie des frais de transaction. Les frais de réseau seront partiellement « brûlées » à chaque transaction, au lieu d'être intégralement reversés aux mineurs. Une amélioration clé pour les utilisateurs, mais qui ne fait pas l'unanimité auprès des mineurs.

Le réseau Ethereum pourrait ainsi devenir déflationniste en cas de forte utilisation. Un changement de taille dans la politique économique de la deuxième cryptomonnaie du marché.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Valentin Demé

twitter-soothsayerdata

Passionné par la technologie Blockchain et les crypto monnaies, je suis la voix du podcast de Cryptoast. J'écris également beaucoup sur les sujets DeFi.
Tous les articles de Valentin Demé.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments