Partager cet article :

 

La filiale d'Intercontinental Exchange (ICE), Bakkt, a officialisé le 9 décembre dans un communiqué le lancement d'options et de contrats à terme réglés en espèces pour le Bitcoin (BTC).

 

Bakkt gagne en intérêt

Bakkt a précisé que, tout comme sa société mère ICE qui a lancé plusieurs nouveaux produits pour le pétrole basés sur son contrat de référence Brent Crude Oil Futures, elle a recours à une technologie similaire :

En commençant par les Bakkt Bitcoin (USD) Monthly Futures livrés physiquement, nous avons un contrat de référence qui nous permet de développer des produits complémentaires en fonction des besoins de nos clients. Alors que notre contrat de référence continue d'établir de nouveaux records de volume d'échanges et d'intérêt, nous sommes ravis de vous annoncer que nous avons lancé deux nouveaux produits qui tirent parti du contrat de référence.

Les deux nouveaux produits comprennent Bakkt Bitcoin (USD) Monthly Options et Bakkt Bitcoin (USD) Cash-Settled Futures. Le premier est un contrat d'option mensuel et est le premier contrat à terme Bitcoin réglementé par la Commodity Futures Trading Commission des États-Unis. Un contrat d’options permet à un investisseur d’acheter ou de vendre un actif à un prix prédéterminé et à une certaine date. Même si cela semble similaire aux contrats à terme, les traders se procurant des contrats d’options ne sont pas dans l’obligation de réaliser leurs positions.

En ce qui concerne le contrat à terme réglé en espèces, celui-ci est initialement déployé sur ICE Futures Singapore, un exchange réglementé de la cité-État de Singapour. Le contrat est basé sur le prix de règlement du contrat à terme mensuel de référence de Bakkt et offrira aux investisseurs asiatiques la possibilité d'investir dans le Bitcoin au travers d'une plateforme de qualité institutionnelle.

 

Les débuts d'une longue série d'améliorations

Dans son communiqué Bakkt a affirmé que ces nouveaux produits ne représentent que les prémisses de ce qu'ils souhaitent développer autour du Bitcoin :

Ces nouveaux contrats représentent une étape importante dans le développement de cette classe d'actifs émergente et de notre gamme de produits Bitcoin. Fort du soutien et de l'engagement de l'équipe d'Intercontinental Exchange, nous avons un grand élan à l'aube de 2020 et une roadmap de produits passionnante qui comprend de nouveaux produits de négociation, une offre de garde élargie, une application novatrice de paiements aux consommateurs, et plus encore.

À la suite de débuts difficiles pour Bakkt, les services que la plateforme propose aujourd'hui semblent attirer suffisamment d'investisseurs pour assurer sa prospérité. Grâce à cela, Bakkt a désormais la possibilité de déployer les moyens nécessaires en interne pour mettre au point de nouveaux produits d'investissement autour du Bitcoin.

En plus de proposer plusieurs contrats à terme Bitcoin, Bakkt a récemment lancé son propre service de garde pour assurer la sécurité des fonds des investisseurs. La plateforme s'attaquera aussi au grand public en 2020 avec le déploiement sur le marché d'une application mobile qui permettra à ses utilisateurs de dépenser du Bitcoin dans les magasins du monde entier.

Après avoir atteint un record de volume de 5671 contrats Bitcoin le 27 novembre 2019, ce sont en moyenne 2000 nouveaux contrats à terme Bitcoin qui sont chaque jour contracté auprès de Bakkt, bien loin de son volume le plus bas à 25 bitcoins uniquement.

 

Cette nouvelle survient après la nomination de Kelly Loeffler, CEO de Bakkt, à un siège au Sénat américain. Kelly Loeffler remplacera le sénateur Johnny Isakson, qui prévoit de se retirer de ses fonctions à la fin de l'année. Elle profitera peut-être de sa présence au sein d'une instance gouvernementale des États-Unis pour redorer l'image du Bitcoin et des cryptomonnaies aux yeux des autres sénateurs.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Mail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar