Partager cet article :

 

Selon un rapport du média local STCN, Baidu, le géant chinois de l'Internet, a lancé la version bêta publique de sa blockchain en réseau ouvert baptisé « Xuperchain ».

 

Conforme aux réglementations locales

Le réseau a été lancé avec l'intention de donner de nouveaux moyens d'action aux PME et aux développeurs du pays. Ces derniers peuvent alors y créer des applications décentralisées (dApps), des modèles de smart-contracts et des fonctions connexes en fonction de leurs besoins commerciaux spécifiques :

Le réseau ouvert est un réseau de service de pointe à blockchain construit sur la technologie open source entièrement développée par Baidu. Il est constitué de nœuds de super alliance répartis dans tout le pays et est conforme aux normes chinoises.

Lors d'une conférence en ligne à propos de XuperChain, Baidu a utilisé un exemple pour expliquer son intérêt :

Par rapport aux services BaaS [Blockchain as a Service], les utilisateurs n'ont plus besoin de construire une blockchain, ils peuvent utiliser directement les services blockchain proposés, et le mode de facturation est plus souple et moins coûteux. Les réseaux ouverts facturent l'utilisation réelle des ressources de stockage et de calcul.

La nouvelle plateforme ne requiert pas que les utilisateurs construisent eux-mêmes l'intégralité d'une blockchain et leur permet de déployer des solutions basées sur cette technologie à moindre coût. De plus XuperChain répond pleinement aux exigences réglementaires de la Chine en ce qui concerne les entreprises de la blockchain et permet de grandement faciliter la tâche aux entreprises souhaitant déployer des telles solutions.

En effet, le réseau compte seulement 7 masternodes, dont l'Université de Tsinghua et le géant des services de streaming iQiyi. Les autorités réglementaires chinoises pourront donc facilement garder un œil sur le fonctionnement des nœuds du réseau.

 

Un réseau déjà bien développé

Le code sous-jacent de XuperChain était déjà open-source depuis mai 2018. À ce jour, le réseau comptabilise déjà près de 3,5 millions d'utilisateurs et 451 millions de transactions, comme les statistiques mises en avant sur son site web l'affirment.

Le réseau XuperChain posséderait plusieurs avantages majeurs par rapport à ses concurrents, notamment une sécurité autonome avec des paiements à moindre coût. Selon le whitepaper du projet, le réseau de Baidu serait capable de supporter jusqu'à 10 000 transactions par seconde. D'ailleurs, il possède déjà son propre explorateur de blockchain.

L'une des raisons pour lesquelles Baidu a développé la Xuperchain est de contribuer à la diminution des coûts. L'équipe derrière le projet estime que le coût du développement d'applications de la blockchain est un encore bien trop élevé pour que cela se démocratise.

D'après Baidu, même certaines des plus grandes entreprises qui s'intéressent à cette technologie ne peuvent pas s'y lancer en raison des coûts dissuasifs qu'elle implique.

Baidu espère que XuperChain aidera à résoudre ce problème. Plus précisément, l'utilisation de XuperChain fait chuter le coût de déploiement d'une application de type blockchain à environ 1 000 dollars par an. Ce tarif plutôt accessible semble déjà avoir attiré de nombreux clients.

L'entreprise prévoirait également d'appliquer la technologie XuperChain à divers secteurs, notamment la sécurité alimentaire, le suivi de la qualité des produits, la vente au détail, la fabrication de produits, les chaînes d'approvisionnement et les réseaux sociaux.

 

Toutefois, on ne sait pas encore dans quelle mesure la blockchain XuperChain sera décentralisée. Comme expliqué précédemment, la blockchain est entièrement conforme aux réglementations chinoises et l'utilisation d'un nombre limité de masternodes contribuera probablement à un certain niveau de centralisation.

Avec XuperChain, Baidu participe grandement aux efforts nationaux chinois qui consistent à se tourner vers le développement de la technologie blockchain. Nous pouvons d’ores et déjà supposer que Baidu pourrait devenir un partenaire privilégié des autorités pour l'arrivée prochaine de la CBDC chinoise.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataMail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar