Un ETF crypto bat des records en Australie

Depuis quelques jours, le monde des ETFs, ces fonds indiciels répliquant un indice ou un fonds d’investissement thématique, a accueilli à bras ouverts les cryptomonnaies.

En effet, la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme financier américain, a autorisé les premiers ETFs Bitcoin outre-Atlantique. Les chiffres annoncés sont d’ailleurs vertigineux, ce qui prouve l’attente des investisseurs sur ce type de produits.

Mais il n’y a pas qu’aux États-Unis que les ETFs ont la cote. En effet, en Australie, un fonds indiciel consacré au secteur crypto vient d’être lancé. Dès son premier jour, il a battu un record de capitalisation dans le pays.

👉 Sur le même sujet – L’ETF Bitcoin de ProShares réalise le second plus gros lancement de l’histoire

Un ETF composé d’entreprises du secteur des cryptomonnaies

Le jour du lancement, le volume d’échange de l’ETF a atteint en quelques minutes 42,5 millions de dollars australiens (AUD), soit 27,1 millions d’euros sur l’ASX, la bourse australienne.

Or, le précédent record du premier jour pour un ETF était de 8 millions d’AUD, soit 5,11 millions d’euros. On note ainsi une volonté massive des investisseurs de s’exposer au secteur des crypto-actifs.

Ce fonds indiciel permet aux investisseurs de s’exposer à cinquante entreprises plus ou moins proches du secteur des actifs numériques. Toutes sont cotées en bourse.

On retrouve notamment Galaxy Digital, Marathon Digital, Coinbase Global ou encore Microstrategy. On le voit avec cette dernière, l'ETF inclut des entreprises qui possèdent du BTC, sans nécessairement faire partie du secteur.

👉 À lire – États-Unis : un ETF « entreprises Bitcoin (BTC) » approuvé par la SEC

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Bientôt un ETF Bitcoin (BTC) ou Ethereum (ETH) Spot en Australie ?

Le succès du fonds indiciel de BetaShares relance les rumeurs sur un ETF Bitcoin ou Ethereum (ETH) basé sur le marché comptant, le fameux ETF Spot. Pour le PDG d’une plateforme d’échange locale, cette approbation serait dans les tuyaux.

En effet, l’Australian Securities and Investment Commission (ASIC), le régulateur financier australien, vient de donner son feu vert pour discuter de cette éventualité.

Si les conditions à remplir sont importantes, l’ASIC laisse néanmoins la porte ouverte à cette possibilité. Elle serait ainsi plus avancée sur ce sujet que la SEC aux États-Unis, qui refuse tout ETF basé sur le marché au comptant.

L’Australie pourrait ainsi devancer les Américains sur cette thématique. En effet, les questions ne sont plus de savoir si un ETF Bitcoin Spot sera approuvé à court terme, mais où et quand.

👉 À lire – États-Unis : vers l’approbation d’un véritable ETF Bitcoin (BTC) par la SEC ?

Découvrir FTX

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton 👆

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd'hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments