Une entité inconnue a tenté d’attaquer Ethereum (ETH) et a réussi à tromper quelques nœuds

Mardi 14 septembre, une entité inconnue a tenté d’attaquer Ethereum (ETH), mais sans grand succès. Les assaillants ont tout de même réussi à tromper quelques nœuds du réseau.

Une entité inconnue a tenté d’attaquer Ethereum (ETH) et a réussi à tromper quelques nœuds

Une attaque contre Ethereum

Mardi 14 septembre, une entité inconnue a tenté d’attaquer le réseau Ethereum (ETH), mais sans grand succès. Si elle a réussi à duper quelques nœuds, elle n’a pas réussi à tromper l’ensemble du réseau.

Selon Marius Van Der Wijden, développeur Ethereum, l’attaquant a réussi à émettre une chaîne d’environ 550 blocs, dont les preuves de travail n’étaient pas valides. Cela signifie qu’au lieu de miner les blocs correctement selon les règles du réseau, les blocs ont été créés à volonté puis diffusés sur le réseau.

La majorité des nœuds Ethereum ont rejeté les blocs, car les preuves de travail n’étaient pas valides. Mais les nœuds exécutés par le client Nethermind ont adopté la fausse version de la blockchain. Pour rappel, les clients sur Ethereum vérifient les transactions de chaque bloc, ce qui assure la sécurité du réseau et l’exactitude des données.

Est-ce que l’attaque a eu des conséquences ? Non, la blockchain principale a maintenant dépassé la longueur de la version alternative de la blockchain avec les faux blocs. Par conséquent, tous les nœuds concernés sont maintenant revenus sur la blockchain principale. Marius Van Der Wijden a expliqué :

« Cette attaque est une autre belle démonstration de la façon dont la diversité des clients rend Ethereum plus fort puisque tous les autres clients, à l’exception de Nethermind, ont rejeté les faux blocs. »

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Une journée chargée

Ethereum n’est pas le seul réseau à avoir rencontré des difficultés ce mardi. La solution de mise à l’échelle (Layer 2) Arbitrum, a signalé qu’un séquenceur était resté hors service pendant environ 45 minutes.

Bien qu’Arbitrum ait souligné que les fonds des utilisateurs « n’ont jamais été en danger », les nouvelles transactions n’ont pas pu être validées pendant cette période. Offchain Labs, l’équipe qui construit Arbitrum, a également souligné que son réseau est toujours en version bêta et a prévenu que d’autres pannes sont possibles en ces premiers jours.

👉 À lire sur le même sujet : Solana (SOL) hors-ligne pendant plusieurs heures – Quelles conséquences pour la blockchain ?

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

L’AMF procède à la radiation d’un PSAN, une première dans l’industrie

L’AMF procède à la radiation d’un PSAN, une première dans l’industrie

Lacoste poursuit son immersion dans le Web3 avec un nouveau drop de NFT

Lacoste poursuit son immersion dans le Web3 avec un nouveau drop de NFT

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Le déploiement de l'euro numérique enfin daté – Quels seront ses usages ?

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Do Kwon transfère plus de 3 300 BTC vers 2 wallets différents - les autorités coréennes veulent geler les fonds

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast