L’Argentine s’est récemment débarrassée de ses billets de 5 pesos, au regret de certains habitants. Mais une entreprise blockchain a proposé une solution pour les faire perdurer en image, grâce au Bitcoin.

 

L’Argentine se débarrasse de ses billets de 5 pesos

L’Argentine a pris la décision de se débarrasser de ses billets de 5 pesos à cause de la forte inflation qu’elle connaît depuis plusieurs années. Elle a pour cela mis en circulation des pièces de 5 pesos depuis août 2019. Les billets de 5 pesos, qui devaient disparaître au premier janvier, ont finalement été officiellement supprimés le 29 février, malgré les plaintes de certains acteurs commerciaux. Les banques ont jusqu’au 31 mars 2020 pour changer les billets ou les créditer sur les comptes de leurs clients. Les billets étaient devenus peu utilisables, car l’inflation a forcé les habitants d’Argentine à utiliser de manière plus fréquente les billets de 200, 500, voire 1 000 pesos. À l’heure actuelle, un peso vaut 0,014 euro.

 

Le Bitcoin pour commémorer le billet de 5 pesos en Argentine

Quel est donc le lien avec le Bitcoin (outre le fait que ce dernier peut permettre de se protéger de l’inflation) ? Les Argentins sont particulièrement attachés à leur billet de 5 pesos, en partie parce qu’il a été imprimé à l’effigie de José de San Martín. Considéré comme le libérateur de l’Argentine, ce général s’est distingué au moment des combats qui ont mené à l’indépendance du pays.

Pour contribuer à célébrer cet héritage, l’entreprise Ripio s’est donc proposée d’émettre une pièce commémorative physique, qui est liée à une valeur réelle en Bitcoin. Comme l’explique BAE Negocios, le jeton est d’un côté décoré à l’effigie de San Martín, et l’autre face présente un QR code. Lorsque ce QR code est scanné, il permet d’accéder à des fonds en BTC. Cela permet donc aux utilisateurs de disposer d’une pièce commémorative avec une vraie valeur.

👉 Lisez les dernières infos sur le Bitcoin (BTC)

 

Ce n’est pas la première fois que ce type de jetons est utilisé pour promouvoir l’histoire et la mémoire d’un pays. La Lithuanie avait également sorti en décembre dernier des tokens collectionnables, afin de commémorer la déclaration d’indépendance du pays.

👉 Pour aller plus loin, lisez notre dossier : les applications pratiques de la blockchain

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments