100 000 dollars pour Samourai Wallet, un portefeuille Bitcoin anonyme

Samurai

 

L’application Samourai Wallet a réussi à passer la première étape de son financement. Elle a levé 100 000 dollars grâce à la firme d’investissement Cypherpunk Holdings. Le portefeuille créé est exclusivement destiné au Bitcoin (BTC) et devrait permettre d’anonymiser complètement les transactions effectuées sur sa blockchain.

 

Samourai Wallet se concentre sur le Bitcoin

Samourai Wallet a été développé par deux anciens de Blockchain.info. Gérée par l’entreprise Katana Cryptographic, l’appli n’a pas pour vocation de proposer le stockage d’autres altcoins. Interrogée par le site d’informations Coindesk, la directrice Keonne Rodriguez explique pourquoi ce choix a été fait. « Il n’existe pas d’autres crypto-monnaies qui soient aussi aguerries que le Bitcoin. L’équipe fondatrice de Samourai n’a donc aucun intérêt pour les autres altcoins, ou même pour les différentes couches ajoutées au Bitcoin pour l’instant. » Le portefeuille vise donc à revenir aux bases de la monnaie cryptographique : un Bitcoin fort qui garde son hégémonie, avec des transactions qui n’utilisent pas le Lightning Network.

L’investissement devrait permettre à Samurai Wallet de poursuivre son développement. L’application est actuellement en phase « alpha » et compte 27 000 utilisateurs testant ses fonctionnalités. Elle propose un « cold storage » pour sécuriser ses BTC, ainsi que des moyens alternatifs d’envoyer et recevoir des espèces. Y compris une fonctionnalité originale qui permet la validation de transactions par SMS.

 

Combattre la surveillance de la blockchain

Comme le rappelle le site officiel de Samourai, l’appli veut être à la pointe du combat contre la surveillance de la blockchain. On l’a vu ces derniers mois, gouvernements et institutions essaient d’augmenter la pression pour supprimer l’anonymat des cryptodevises. Samourai entend donc anonymiser complètement les transactions en Bitcoin en proposant « La suite intégrant des outils de vie privée la plus complète du marché ».

Parmi ces outils, Ricochet permettra de « réduire de manière significative le risque de fermeture des comptes » par des services comme Coinbase ou Gemini. La fonctionnalité « Stonewall » permettra quant à elle de contrôler les méta-datas associés aux mouvements d’un portefeuille Bitcoin. Pour s’assurer qu’aucune information n’est détenue sur l’utilisateur, l’application ne demandera aucune adresse email ni vérification d’identité.

 

La cryptosphère se dote d’outils pour faire face à la poussée anti-anonymat qu’elle subit récemment. Il y a quelques jours, les paiements en espèces ont été supprimés de LocalBitcoins, et de grands mixeurs de cryptos comme BestMixer.io ont été forcés de fermer. Les utilisateurs devraient donc se tourner vers de nouvelles alternatives pour procéder à des échanges vraiment anonymes.

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar