L’Union européenne (UE) avait annoncé en 2018 des financements de plusieurs centaines de millions d’euros pour les projets liés à la blockchain. Au total, elle a dépensé 170 millions d’euros, comme le révèle une analyse du Journal du Net.

 

L’UE finance les projets blockchain

La Commission européenne avait confirmé en février 2018 le lancement d’un “Observatoire-forum des chaînes de blocs de l’UE”. Comme le précisait à l’époque le communiqué, l’UE avait déjà financé certains projets grâce à d’autres programmes, notamment 7e PC et Horizon 2020. Elle avait confirmé que d’ici à 2020, elle injecterait 340 millions d’euros dans les projets liés à la blockchain et aux technologies des registres distribués.

👉 La blockchain, c’est quoi ? Découvrez notre guide complet

 

170 millions d’euros distribués

Au final, ce sont plutôt 170 millions d’euros qui ont été distribués. D’après la Commission européenne, cette somme de 340 millions n’était qu’indicative, c’est pourquoi elle est moins élevée que prévu. Ce sont 43 projets liés à la blockchain qui ont pu bénéficier de ces versements, ils ont été financé au minimum à 70%. Une somme supplémentaire de 5 millions d’euros sera également distribuée à l’occasion du concours “Blockchains for social good”. Ce dernier vise à “générer des changements sociaux positifs en décentralisant et en désintermédiant les processus locaux ou globaux liés au développement durable”.

 

Il est intéressant de consulter la liste des secteurs qui ont été financés en priorité par l’UE. Comme l’indique le graphique ci-dessous, c’est la cybersécurité qui est gagnante, suivie par l’Internet des Objets, et de manière notable, la santé :

Domaines investissement blockchain UE
Source : Commission européenne

 

Du côté des pays ayant le plus bénéficié de ces financements, l’Allemagne est en tête, avec des versements qui frôlent les 20 millions d’euros. L’Espagne suit de près (19.8 millions d’euros), puis la Grèce qui récolte 17.3 millions d’euros. La France n’est située qu’à la septième position, derrière le Royaume-Uni, l’Italie et la Pologne. Elle récolte 6.2 millions d’euros au total, pour 19 organisations.

UE financements pays bénéficiaires
Source : Commission européenne

 

Les programmes ayant reçu le plus d’argent sont variés, quatre d’entre eux sont centrés autour de la cybersécurité, et deux autour de la santé. On trouve dans la liste le français Ledger :

Financements UE projets

Source : Commission européenne
👉 Apprenez-en plus sur Ledger grâce à notre tuto sur le Ledger Nano S

 

Tout cela montre en tout cas une vraie prise en compte du secteur de la blockchain par l’Union européenne, qui pourra permettre de favoriser le développement d’entreprises spécialisées. En novembre, la Commission européenne avait également annoncé le lancement d’un fonds en partenariat avec le Fonds d’investissement européen. 100 millions d’euros seront ainsi débloqués pour le secteur de la blockchain et de l’intelligence artificielle.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments