Partager cet article :

Canada Stablecorp Inc. a annoncé le lancement officiel du QCAD, un nouveau stablecoin indexé au dollar canadien. Canada Stablecorp est une entreprise créée conjointement par 3iQ, un gestionnaire de crypto-actifs, et Mavennet, une startup dans le domaine de la blockchain.

 

Un écosystème déjà bien complet

À partir d'aujourd'hui, les utilisateurs peuvent acheter du QCAD directement auprès des partenaires de l'écosystème DVeX, Newton, Bitvo, Netcoins et Coinsmart. Les paires de tradings proposées comprennent le Bitcoin (BTC), l'Éther (ETH) et l'USDC, le stablecoin de Coinbase.

Selon Stablecorp, le QCAD est entièrement pris en charge par les services de garde crypto de BitGo et de Balance.

Le QCAD est élaboré à partir de la blockchain Ethereum selon la norme ERC-20 et permet un règlement sans encombre et une traçabilité complète tout en maintenant une stabilité relative au dollar canadien.

Selon les données d'Etherscan, le QCAD est pour le moment détenu par seulement 5 adresses avec une offre totale représentant la somme de 150 350 dollars canadiens, soit 113 000 dollars.

QCAD

Les partenaires de lancement de l'écosystème du QCAD.

Jean Desgagne, PDG de Canada Stablecorp, a déclaré :

Nous sommes ravis de créer un élément important de l'infrastructure des marchés financiers pour le Canada, qui servira à la numérisation des marchés de capitaux et fournira une solution solide de paiement et de règlement. La QCAD représente une opportunité importante pour établir un nouveau standard de transparence et d'auditabilité des monnaies numériques et contribuera à renforcer la confiance et l'adoption des stablecoins.

 

Un stablecoin conforme aux réglementations

Selon des propos recueillis par Cointelegraph en provenance du COO de Stablecorp, Rob Durscki, les pratiques de l'émetteur du QCAD sont entièrement conformes à celles de la principale agence canadienne de lutte contre le blanchiment d'argent, le Centre d'analyse des opérations et déclarations financières du Canada (FinTRAC) :

Nos politiques et nos systèmes sont conçus de manière à être entièrement conformes aux exigences de FinTRAC pour les entreprises de transfert de fonds, la catégorie sous laquelle notre entreprise commencera à être réglementée le 1er juin [2020], date à laquelle la réglementation devrait changer au Canada.

Cette particularité aura sans aucun doute un impact majeur sur le développement et l'adoption de ce nouveau stablecoin auprès des Canadiens.

👉 À lire sur le même sujet : le Canada lance le CUSD, un stablecoin indexé au dollar américain.

 

Bien que Stablecorp qualifie le QCAD comme le premier stablecoin conçu pour le grand public, il existe à ce jour d'autres tokens similaires. C'est notamment le cas de l'eCAD lancé par Coinsquare et du TrueCAD développé par TrustToken.

Malgré la présence de plusieurs concurrents sur le marché, le QCAD de Stablecorp pourrait connaître une bien meilleure adoption de la part des Canadiens en raison du grand nombre de plateformes déjà partenaires du projet et de sa conformité avec les réglementations de la FinTRAC.

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar