Sondage CEX.io : 13 % des Britanniques détiennent des cryptos

Royaume-Uni et Bitcoin

 

Un sondage effectué par l’exchange britannique CEX.io et rapporté par BTCManager montre qu’une fraction encore réduite des habitants du Royaume-Uni possède des crypto-monnaies. Il pointe également les domaines à améliorer selon les utilisateurs pour favoriser l’accès à ces dernières.

 

13 % des Britanniques se sont mis aux cryptos

Le sondage, qui a interrogé un peu plus de 1 000 personnes, montre que si les cryptos ont progressé au Royaume-Uni, elles restent encore cantonnées à une fraction de la population. 13 % des sondés confirment posséder de la crypto-monnaie. Parmi ces derniers, c’est le Bitcoin (BTC) qui domine sans surprise le marché, totalisant 43 % des achats. Le sondage ne détaille pas quels altcoins en particulier suivent : ils sont regroupés sous la catégorie « Tokens » et représentent 29 %.

Les sondés devaient également estimer quels sont les usages les plus intéressants des cryptodevises. 14 % estiment qu’elles peuvent être utiles pour des investissements, 10 % favoriseraient leur utilisation pour des actions caritatives, des achats immobiliers ou des marchandises. Mais la majorité (48 %) n’a cependant pas su répondre à cette question de manière précise. Cela montre encore une fois la fracture qui existe entre une communauté crypto très au fait des derniers développements de la blockchain, et la population générale.

 

Plus d’intégration à la vie quotidienne

Ce qui ressort du sondage, c’est également une volonté d’intégrer les cryptos à la vie quotidienne des Britanniques. Pour l’instant, l’usage est surtout spéculatif. 21 % des personnes interrogées ont ainsi dit posséder des cryptos par simple curiosité, 18 % ont déclaré en détenir en tant qu’investissement, et 21 % attendent que le prix augmente pour les trader. 15 % semblent cependant mieux connaître le fonctionnement des cryptodevises, car ils déclarent en posséder dans le but de « soutenir l’écosystème ».

Les sondés regrettent que les crypto-monnaies ne soient pas mieux intégrées aux systèmes de paiement actuels, ce qui peut être un frein supplémentaire à leur adoption. 27 % ont également souhaité voir plus d’applications réelles des technologies de la blockchain. Dans l’ensemble, les personnes qui ne possèdent pas de cryptos citent le manque d’informations sur le sujet comme obstacle les empêchant d’en acheter (28 % des sondés). Et 12 % n’en ont pas acheté car ils ne savent pas comment les stocker de manière sécurisée.

 

Ces données offrent donc une perspective en demi-teinte de l’adoption des cryptos par les Britanniques. Bien que l’usage d’investissement persiste comme partout dans le monde, on sent une volonté de voir les cryptoactifs simplifiés pour être utilisés dans la vie de tous les jours. L’éducation aux cryptos devrait donc permettre à un plus grand nombre d’utilisateurs de se familiariser avec ces dernières.

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar