Depuis le début de la pandémie, la communauté crypto se mobilise pour aider comme elle le peut les populations à faire face au Covid-19. Récemment, un fil Reddit a fait découvrir une nouvelle méthode à des utilisateurs parfois cloîtrés chez eux. Il est possible d’utiliser ses ressources informatiques inutilisées pour participer à la recherche contre le virus, grâce à plusieurs programmes.

 

Covid-19 : utiliser ses ressources pour la recherche

C’est un utilisateur Reddit qui a posté cet appel dans la journée d’hier sur le forum dédié aux cryptos. Il explique que le partage des ressources informatiques – une pierre angulaire des crypto-monnaies – peut être utilisé pour aider les scientifiques et médecins à accélérer la recherche contre le Covid-19 :

« Une université, un gouvernement, une institution de recherche, etc. prend une masse de données et la fragmente en plusieurs pièces. Les données sont ensuite envoyées à toute personne membre de l’équipe de recherche, votre ordinateur effectue les calculs, et le résultat final est envoyé à l’institution afin d’être ajouté à l’ensemble des données de recherche. »

Deux programmes de ce type sont cités dans la publication : Rosetta@Home, porté par le Berkeley Open Infrastructure for Network Computing (BOINC), ainsi que Folding@Home, de l’Université de Stanford. Ils permettent tous deux d’être installés sur son ordinateur (Windows uniquement pour BOINC). Le programme tourne ensuite en arrière-plan, on peut le configurer pour qu’il ne soit utilisé que lorsque l’ordinateur est inactif, ou bien avec une limite de ressources. L’initiative a en tout cas rencontré un certain succès auprès des utilisateurs, qui sont maintenant près de 1200.

👉 A lire sur le même sujet : Coronavirus (Covid-19) : la communauté crypto se mobilise

 

Miner des crypto-monnaies en même temps

Comme le rapporte un autre utilisateur Reddit, il est également possible de gagner des crypto-actifs en utilisant ces deux programmes. Pour Rosetta@Home, il est possible de générer du GridCoin (GRC), qui fonctionne avec un protocole de « Proof of Research » (POR). Pour Folding@Home, on peut générer du FoldingCoin (FLDC), le token natif du projet, ainsi que du Curecoin (CURE).

Certains utilisateurs ont rapporté un délai plus ou moins long avant que leurs machines ne puissent commencer à travailler sur Rosetta@Home et Folding@Home. Une des équipes des projets a en effet confirmé qu’elle doit s’adapter à l’afflux important de nouveaux utilisateurs. Cela montre en tout cas la réactivité de la communauté crypto, qui a déjà initié plusieurs solutions pour aider à mitiger la crise sanitaire actuelle.

👉 Plus d’infos dans notre guide sur le mining de crypto-monnaies

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Yanis

Heu, linux aussi, pour rosetta.
Même les téléphones (minimum 500 Mo par coeur CPU) sont supportés, car android c'est linux.