Le concurrent de Trump envisage de totalement légaliser les crypto-monnaies

 

andrew yang veut légaliser totalement les crypto-monnaies si il est élu président des états unis

 

Lors des prochaines élections présidentielles de 2020 aux États-Unis, les démocrates auront pour but ultime de battre Donald Trump.
Pour cela, le parti démocrate a besoin d’un candidat fort et un nombre record de politiciens envisagent de participer aux futures primaires (élections au sein du parti).

Ainsi, au moins 40 candidats ont déjà annoncé leurs ambitions politiques. Parmi eux figurent des personnalités influentes : des “poids lourds” politiques en la personne de Joe Biden, ancien sénateur et vice-président, le sénateur Bernie Sanders, et des personnes complètement nouvelles et atypiques.

Par exemple, le maire d’une petite ville, Pete Buttidzic, diplômé d’Oxford et de Harvard, un connaisseur de sept langues, un grand orateur, un homme qui a fait son service militaire en Afghanistan et un homme de famille exemplaire dans un «mariage homosexuel» (pour la première fois dans l’histoire des États-Unis qu’un président homosexuel pourra être élu).

Mais nous sommes plus intéressés par son rival dans les primaires démocrates : le héros des mèmes et le blagueur Andrew Yang, un américano-chinois (les parents de Yang sont arrivés de Taïwan aux États-Unis).

C’est un philanthrope reconnu et un homme d’affaires prospère, fondateur de Venture for America (VFA), une organisation à but non lucratif dont la mission est d’attirer la nouvelle génération d’entrepreneurs et de leur fournir les compétences et les ressources nécessaires pour créer de nouveaux emplois. Avec le soutien de l’administration de Obama, Yang a été choisi en 2012 comme «avocat du changement», et en 2015, il a été déclaré «ambassadeur présidentiel pour l’entrepreneuriat mondial».

L’été dernier, Yang a annoncé sur Twitter qu’il acceptait des dons pour sa campagne en Bitcoin, en Ethereum et dans d’autres crypto-monnaies.

Le candidat à la présidentielle âgé de 44 ans est au courant de l’existence du Bitcoin depuis au moins 2013, quand il avait pour la première fois commenté le prix de cette crypto-monnaie sur les réseaux sociaux.

Il convient de noter qu’il possède le site web le plus visité parmi tous les candidats et jouit d’une grande popularité auprès des internautes. Yang, partisan du “capitalisme à visage humain”, promet que s’il est élu, il introduira un revenu de base inconditionnel de 1 000 dollars pour tous les citoyens américains et légalisera complètement les transactions de crypto-monnaies (ainsi que la marijuana, bien que cette décision ne soit pas vraiment novatrice).

Yang est assez excentrique pour une personne qui a l’intention de devenir le chef de l’Etat. D’après ses propos, il était un «goth» (un courant de contre-culture) dans sa jeunesse, un fan de Metallica et du punk rock, et pratiquait même du piratage informatique.

Quoi qu’il en soit, Yang a déjà recueilli plusieurs millions de dollars de dons. D’après les sondages, il reste à la fin du classement des candidats aux primaires, mais tout reste encore possible.

 

Nicolas

Nicolas fait partie de l’équipe des rédacteurs de Cryptoast. Il passe le plus clair de son temps à faire de la veille sur les nouvelles technologies et les cryptomonnaies et il se fera un plaisir de vous faire découvrir ses trouvailles dans des articles sympathiques !

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataEnvoyer un mail


Poster un Commentaire

avatar