UnionBank, l'une des plus grandes banques des Philippines a lancé son propre stablecoin pour faciliter ses échanges avec les banques rurales avec notamment des transferts de fonds et des paiements réalisés au sein de sa plateforme i2i basée sur la blockchain. Dans un communiqué publié le 26 juillet, la banque a déclaré qu'elle émettait le PHX, un stablecoin qui sera utilisable sur son propre réseau dénommé i2i, liant directement d'autres banques à UnionBank.

 

Faciliter les échanges entre les banques

i2i est basé sur une blockchain qui relie les banques rurales entre elles avec UnionBank, permettant aux petits prêteurs d'accéder aux services qui peuvent être fournis par le système. Lancé en 2018, i2i est aujourd'hui géré par UBX, la branche technologie financière de l'UnionBank.

Le PHX sera mis à la disposition des banques rurales dans le cadre de cette plateforme. Les prêteurs et différents utilisateurs peuvent acheter ou vendre ce stablecoin directement par l'intermédiaire de leurs comptes UnionBank. De plus, grâce à son interopérabilité, le PHX pourra bientôt être utilisé sur différentes plateformes et wallets en ligne. Dans le rapport, la banque ajoute que « cela pourrait rendre les transactions, les paiements et les autres cas d'utilisation plus accessibles, plus efficaces et plus inclusifs. »

Justo A. Ortiz, président de l'Union Bank a déclaré :

À l'avenir, les avantages et la valeur de la token-économie deviendront très évidents en termes de progrès exponentiels d'efficacité, de productivité, de gouvernance et de service client.

Edwin R. Bautista, chef de la direction de l'UnionBank, a lui ajouté que le PHX est une monnaie fiat tokenisé directement liée au peso philippin et est soutenu par la technologie de la blockchain :

Les stablecoins utilisent la technologie derrière la cryptomonnaie. Le comportement de ces derniers reflète celui du fiat parce qu'il vaut toujours la valeur de la monnaie fiat sous-jacente, il n'y a donc pas de volatilité.

Il semble que l'UnionBank procède rapidement pour connecter les populations non bancarisées au système financier du pays. Le 23 juillet dernier, la banque a publié un communiqué de presse annonçant la réussite d'un projet pilote d'envoi de fonds basé sur une blockchain en utilisant le PHX de la UnionBank de Singapour vers les Philippines. Le projet pilote a été mené en partenariat avec la banque singapourienne OCBC Bank en utilisant directement la plateforme i2i de l'UnionBank.

Ramon De Vera, vice-président senior de la UnionBank et responsable de son groupe d'activités fintech a précisé :

Le PHX permet une exécution transparente et automatique des paiements. Les défis de réconciliation [entre les banques] du passé ne sont plus un problème. Pendant ce temps, la vérification et la conformité sont facilitées.

 

À l'heure actuelle, les banques rurales des Philippines ont un accès limité aux réseaux financiers, et les envois de fonds en provenance de l'étranger peuvent prendre de cinq à sept jours pour être crédités sur le compte du bénéficiaire. L'alternative pour les personnes résidant dans ces zones est d'utiliser des guichets de remise non bancaires, qui exigent souvent des transactions en personne de la part des expéditeurs et des destinataires, et sont soumis à des frais élevés. L'utilisation du PHX devient donc une option vraiment intéressante pour les différentes populations touchées par ce manque d'accès aux réseaux bancaires.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments