Mise en garde de la FCA : les arnaques crypto et Forex ont triplé en 2018-2019

Arnaques et Bitcoin BTC

 

L’organe de régulation financière du Royaume-Uni, la Financial Conduct Authority (FCA) a indiqué une forte augmentation des arnaques liées aux cryptos et au Forex en 2018-2019. Selon les informations du Financial Times, la FCA aurait calculé que plus de 27 millions de pounds britanniques (GBP) ont été perdus par des investisseurs depuis l’année dernière.

 

Le nombre de plaintes grimpe en flèche

Les chiffres du FCA sont basés sur les informations délivrées par le centre de lutte contre la fraude et la cybercriminalité : ActionFraud. Ce dernier rapporte que les signalements ont triplé ces derniers mois, avec 1834 incidents dont 81 % sont liés aux crypto-monnaies. En moyenne, les victimes de ces crimes ont perdu 14 600 GBP, soit environ 16 600 euros au cours actuel.

Le secteur des crypto-monnaies est malheureusement connu pour ses arnaques élaborées, qui s’intègrent à un marché déjà très volatil. En 2017, la firme de conseil Statis Group avait même révélé dans une étude que plus de 80 % des ICOs devaient être considérés comme des arnaques. C’est donc autant de raisons de traiter ces investissements avec prudence. Selon Pauline Smith, la directrice d’ActionFraud : « Ces chiffres sont effrayants et représentent un avertissement saisissant, les utilisateurs doivent se méfier des faux investissements sur les plateformes de trading en ligne. »

 

Des arnaques qui visent les investisseurs inexpérimentés

Selon les informations divulguées par la FCA, les arnaques aux cryptos visent en particulier les utilisateurs novices : « On fait souvent croire aux investisseurs que leur premier investissement a réalisé un profit ». Les arnaqueurs utilisent ensuite les réseaux sociaux pour faire la publicité de ce faux succès. Puis ils contactent leurs victimes à nouveau, en leur promettant de nouveaux profits s’ils misent une somme plus élevée. Une fois le transfert fait, ils s’enfuient avec les fonds ainsi récupérés. Ces scams sont appuyés par de fausses publicités, les arnaqueurs n’hésitant pas à utiliser des photos de membres importants de la crypto-communauté pour légitimer leurs pratiques.

 

Lutter contre ce type d’arnaques peut s’avérer compliqué. La FCA envisagerait une interdiction pure et simple des « produits dérivatifs à haut risque liés aux crypto-actifs ». Et pour toucher le grand public, l’autorité financière compte également utiliser des campagnes de publicité. Elles sensibiliseront les utilisateurs aux risques liés aux arnaques cryptos et Forex. « Nous avertissons le public qu’il doit être méfiant face à des publicités qui promettent des gains importants grâce aux plateformes de trading en ligne ». En la matière, il est bon de rappeler que si une opportunité semble trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas !

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar