L’entrepreneur Kim Schmitz, que beaucoup connaissent sous le nom de Kim Dotcom, a annoncé que sa crypto-monnaie, le K.im, était prête à être lancée dans un article publié hier. Son écosystème crypto souhaite proposer une nouvelle manière de monétiser le contenu sur Internet.

 

Kim Dotcom s’attaque à la crypto-monnaie

Si le nom vous est familier, c’est normal : Kim Dotcom s’est fait connaître il y a quelques années avec sa plateforme de partage de fichiers : MegaUpload. Après quelques déboires avec la justice américaine et les ayants droit, le site avait fermé ses portes en 2012. Mais cela ne semble pas avoir entamé l’enthousiasme de l’entrepreneur, qui avait annoncé il y a un peu plus d’un an qu’il se lançait dans les cryptodevises.

Le K.im sera une plateforme crypto permettant de monétiser des contenus numériques autrement, ce qui permettrait de proposer un modèle plus juste pour les créateurs. L’écosystème existe actuellement en version beta, il est testé par des investisseurs ayant soutenu le projet depuis le début, dont Max Keiser, Simon Dixon et Bitcoin Capital.

 

Comment fonctionne le K.im ?

Comme l’explique Kim Dotcom, l’écosystème crypto est basé sur le Bitcoin (BTC), plus particulièrement sur le Lightning Network. Les équipes du K.im avaient considéré l’utilisation de la blockchain Ethereum (ETH), mais s’en sont détournées lorsque les arnaques aux ICO ont fleuri. Le Bitcoin Cash (BCH) avait également été considéré un temps, à cause des problèmes de scalabilité du BTC. Au final, le Bitcoin a été retenu et le token utilisé pour faire fonctionner le réseau K.im s’appellera KimCoin.

Le réseau K.im s’organisera autour d’une forte décentralisation. Il sera également entièrement chiffré et sécurisé, selon le communiqué. À l’inverse d’altcoins qui se lancent avant de pouvoir proposer un produit fini, le K.im souhaite se lancer en étant entièrement fonctionnel. Le communiqué tacle au passage les stratégies de « pump and dump » de certains altcoins, qui ont tendance à éroder la confiance dans les nouveaux actifs digitaux.

 

Les prochaines étapes

Le KimCoin sera proposé à la vente dès le 16 octobre prochain. Le réseau K.im a choisi la plateforme BitFinex pour proposer son token. Certains pays ne pourront cependant pas participer à la vente, c’est le cas des États-Unis et de la Nouvelle-Zélande.

Kim Dotcom compte en tout cas utiliser sa réputation pour booster l’adoption de ce nouveau venu, qui ne manquera pas de concurrents. « Pour nous assurer que K.im soit un énorme succès, nous sommes complètement concentrés pour fournir une expérience utilisateur de grande qualité, […] telle que je l’ai déjà proposée avec d’autres produits qui ont attiré des centaines de millions d’utilisateurs. » Affaire à suivre...

 

Source image : Robert O'Neill via Wikimédia Commons (CC BY-SA 4.0)

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments