Le fondateur de Tron (TRX) Justin Sun a annoncé qu’il faisait un don d’un million de dollars à Greta Thunberg, afin de lutter contre la crise climatique. Il a cependant reçu des réponses peu enthousiastes de la communauté crypto.

 

Justin Sun soutient Greta Thunberg

C’est par un tweet que Justin Sun a affirmé son soutien à l’activiste, à l’occasion de la COP25 :

 

 

Traduction :En tant que jeune entrepreneur, je partage la passion de Greta Thunberg pour changer le monde. Les cryptos contribueront énormément à réduire l’empreinte carbone en implémentant des accords décentralisés. Je voudrais personnellement m’engager à donner 1 million de dollars à l’initiative de Greta Thunberg

Ce don du patron du Tron intervient alors que la COP25 s’est achevée récemment. Les pays concernés ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur les questions liées au climat, ce qui a suscité une vague de réactions dans le monde.

 

La communauté crypto sort les dents

Les réactions à l’annonce de Sun ont quant à elle été plutôt négatives. La communauté crypto à tendance à sortir les dents quand il s’agit d’écologie, en partie parce que les cryptodevises sont souvent accusées d’avoir un coût écologique élevé, et ce même si le secteur bancaire reste bien plus polluant. C’est d’ailleurs ce qu’ont pointé plusieurs commentateurs :

 

 

Traduction :Cette enfant gâtée n’approuvera pas le mining de Bitcoin ou quoi que ce soit de lié aux cryptos

 

D’autres ont évoqué des projets “verts” basés sur la blockchain, comme The Ocean Cleanup :

 

 

Traduction :Pourquoi ne pas aussi donner des dollars au projet de @BoyanSlat ? Il ne s’agit pas d’un enfant frimeur, mais il est efficace et passionné, comme toi

 

Le réseau Tron, qui fonctionne avec la Preuve d’Enjeu (Proof of Stake), est plus eco-friendly que le Bitcoin (BTC), car il ne nécessite pas de résoudre des énigmes complexes pour fonctionner. C’est pourquoi ce consensus est de plus en plus évoqué quand il s’agit de construire des réseaux avec un impact environnemental réduit. Et bien que pour l’instant, la communauté crypto reste majoritairement fermée aux questions écologiques, de plus en plus de solutions émergent afin de faire cohabiter les deux univers.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments