IBM a annoncé la mise à niveau de sa plateforme de blockchains pour les entreprises, selon un post sur le blog officiel de l'entreprise le 18 juin.

La nouvelle plateforme de mise en place de blockchain d'IBM pourra fonctionner sur de multiples services reliés au cloud, notamment pour d'autres technologies du secteur tel qu’Azure de Microsoft ou encore Amazon Web Services (AWS).

 

 

[tweet 1140952441023881218 align='center']

“ GRANDE NOUVELLE ! La prochaine génération de la plateforme #IBM #Blockchain est là, elle est en ligne et peut fonctionner dans pratiquement toutes les infrastructures informatiques ! Pour en savoir plus : https://ibm.co/31DRImv

 

L'un des principaux points forts de son nouveau framework multicloud de la plateforme 2.0 dont IBM se vante sur son site Web est son interopérabilité. Selon IBM, la plateforme multicloud permet aux participants d'une blockchain de fournir une gouvernance à travers de multiples réseaux cloud, même ceux avec des environnements de confidentialité différents.

Le directeur technique d'IBM Blockchain, Gari Singh, a commenté cet avantage inter-réseau en ces termes :

“ Nous voulons faire appel à la société XYZ, mais XYZ a un contrat avec Azure, AWS ou Oracle. Comment pouvons-nous permettre à ces gars de connecter un nœud pour rejoindre le réseau et comment pouvez-vous le prendre en charge ? (...) Nous pouvons maintenant tirer parti de tous les avantages de Hyperledger Fabric, et nous pouvons vous aider là où vous en avez besoin. Et nous pouvons aussi aider à soutenir les réseaux qui veulent travailler avec IBM, même quand la totalité de ses membres ne le souhaitent pas. ”

 

Selon le rapport, la plateforme d'IBM est une variante de la plateforme open source Hyperledger Fabric, qui est fondamentalement la même, mais avec l'ajout d'outils faciles d'accès fournis par IBM. Les outils simplifieraient le processus de lancement d'un réseau autorisé, aideraient à accomplir les tâches nécessaires telles que l'attribution de la gouvernance et la création de mécanismes de consensus.

Comme précédemment rapporté par Cointelegraph, IBM s'est récemment associé avec l'association brésilienne Câmara Interbancária de Pagamentos pour lancer une plateforme d'identification à l'aide de la blockchain construite sur Hyperledger Fabric.

La plateforme, appelée « Device ID », jouerait le rôle d'authentificateur pour les signatures numériques sur les appareils mobiles, vraisemblablement dans le but de prévenir la fraude et d'autres activités criminelles. Neuf banques et le système national de paiement brésilien seraient prêts à utiliser cette nouvelle plateforme de vérification basée sur la blockchain.

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l'actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments