Parmi les nouveaux venus dans les projets promettant monts et merveilles à leurs utilisateurs, on compte Hex (autrefois appelé Bitcoin Hex). Porté par le Bitcoin maximalist Richard Heart, il commence à faire parler de lui dans la communauté crypto, et suscite la méfiance des investisseurs.

 

Richard Heart lance Hex

Hex est un token de type ERC-20, qui est basé sur l’Ethereum. Pourtant, son nom au départ était « Bitcoin Hex ». Cela est dû à son fonctionnement. Comme l’explique le site internet du projet, les utilisateurs peuvent recevoir gratuitement du Hex s’ils possèdent du BTC. Le réseau Hex « freeze » une somme en BTC grâce à un smart contract, et envoie une somme correspondante en tokens de Hex. Les utilisateurs peuvent obtenir 10 000 HEX par BTC, plus un bonus de 20 % s’ils utilisent le réseau lors de la première semaine de lancement. Il est également possible de transformer ses Ethers en Hex directement.

Le réseau fonctionne sur le principe des « certificats de dépôts », appliqué aux crypto-monnaies. Les utilisateurs sont censés recevoir des bonus pour le staking de tokens de HEX. Comme l’explique le site, « Staker du HEX est comme recevoir de l’équipement de mining gratuitement, ainsi que de l’électricité ». Il n’y a selon le site web pas de limite aux profits qu’un utilisateur peut tirer du réseau : « Stakez du HEX rapidement, sur le long terme, et avec une somme importante, et regardez vos HEX se multiplier ! »

La FAQ du site indique que l’ambition du réseau sur le long terme est démesurée. Il souhaite « remplacer l’or en tant que réserve de valeur » et « remplacer les entreprises de cartes de crédit et de paiement comme PayPal ». Tout cela a bien sûr de quoi soulever les suspicions de la communauté crypto, surtout que le réseau ne met pas en exergue son utilité, et préfère se concentrer sur des promesses d’enrichissement pour les participants : « Hex a été construit pour que sa valeur augmente plus rapidement que n’importe quel actif de toute l’histoire ».

 

Scam ou pas scam ?

Interrogé par CoinTelegraph, Richard Heart a défendu son nouveau bébé. Il le met directement en concurrence avec le BTC : « [Hex] fait tout ce que le Bitcoin fait, à l’exception de la liquidité, mais c’est parce que le projet est tout nouveau ». Les critiques du projet pointent du doigt qu’il pourrait effectivement enrichir une personne – Richard Heart. Un site web a même été créé : Hexscam.com, qui explique pourquoi ce projet est une arnaque par un laconique : « L’argent gratuit n’existe pas. Cela ne marchera pas ».

Heart semble en tout cas avoir déjà profité de ce projet, comme l’indiquent les utilisateurs Twitter :

Traduction : « 11 168 ETH (1 662 714$) viennent d’être transférés vers le wallet de Richard Heart en échange de ces shitcoins de HEX sans valeur. Bravo les noobs, sérieusement. »

 

Source image : Hex

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments