Le gouvernement de l'État américain d’Hawaï a dévoilé le 17 mars le déploiement d'un environnement réglementaire favorable aux entreprises spécialisées dans les cryptomonnaies et la blockchain.

 

Hawaï devient crypto-friendly

L'État a annoncé la création de son « Digital Currency Innovation Lab », une initiative de deux ans qui permet aux fournisseurs de services liés aux cryptomonnaies de mener leurs activités à Hawaï sans qu'une licence particulière ne soit nécessaire.

Ce premier programme pilote pour le développement des activités autour des cryptomonnaies est le fruit d'un partenariat entre le ministère du commerce et de la consommation, la division des institutions financières (DFI) et la Hawaii Technology Development Corporation (HTDC).

Selon Iris Ikeda, commissaire aux institutions financières, la DFI a promis qu'aucune mesure ne sera prise contre une entreprise menant ce que la DFI considérerait comme une activité de transmission de monnaie sans licence, si l'entreprise est admise avec succès dans le programme pilote.

La DFI s'appuie sur son pouvoir légal pour fournir un moyen innovant d'introduire des émetteurs de monnaie numérique dans l'État d'Hawaï, tout en assurant la sécurité de nos consommateurs. En reconnaissant les monnaies numériques comme un moyen de transmission de l'avenir, nous pourrons élaborer une législation propice à leur développement à Hawaï, a ajouté Iris Ikeda.

👉 À lire sur le même sujet : Les Bahamas lancent le pilote de leur monnaie numérique de banque centrale.

 

Future terre d'accueil des entreprises cryptos ?

Len Higashi, directeur général par intérim de la HTDC, estime que les leçons tirées du programme pilote pourront aider l'État à développer son expertise et à devenir l'un des premiers à adopter la monnaie numérique :

En conduisant le Digital Currency Innovation Lab, Hawaï peut se positionner à l'avant-garde de la technologie financière et, potentiellement, récolter les avantages économiques qui accompagnent la position de leader adoptée.

Les entreprises peuvent désormais déposer leur candidature pour le Digital Currency Innovation Lab jusqu'au 1er mai 2020. Toutefois, les participants sélectionnés devront faire preuve d'une expertise financière et technique en plus de détenir un capital adéquat à ses ambitions.

👉 À lire sur le même sujet : Dubaï s'apprête à créer une “Crypto Valley” exonérée d'impôts.

 

Avec son cadre particulièrement exceptionnel et son acceptation des entreprises cryptos, l'archipel d'Hawaï pourrait devenir une destination privilégiée pour le lancement d'activités liées aux cryptomonnaies.

Il faudra néanmoins que le gouvernement de l'État prenne des mesures en ce qui concerne les taxes s'il souhaite réellement être compétitif par rapport à d'autres zones déjà bien en avance sur l'accueil des entreprises liées aux cryptomonnaies.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments