Hack de BitFinex : deux frères ont été arrêtés en Israël

 

Deux frères ont été arrêtés ce dimanche 23 juin en Israël. Ils auraient participé à des vols de crypto-monnaies, et auraient un lien avec le hack de BitFinex qui s’est déroulé en 2016. Les fonds dérobés avaient récemment été déplacés d’un wallet à l’autre.

 

Phishing et fausses plateformes d’échanges

Selon les informations rapportées par Financial Magnates, qui relate l’affaire, les deux frères ont été arrêtés à Jérusalem cause de plusieurs suspicions. Leur activité principale était liée au « phishing ». Cette arnaque très courante sur Internet consiste à créer une copie d’un faux site de confiance, pour récupérer des données sensibles de la part de client et ainsi avoir accès à leur compte.

Selon les informations dont on dispose, les deux frères auraient ainsi créé des clones de grands sites d’échanges de cryptodevises, pour récupérer les clefs privées des utilisateurs. Ils se seraient ensuite servis de ces dernières pour dérober des fonds. Comme le rapporte Financial Magnates, la somme totale volée pourrait correspondre à « des dizaines de millions de dollars ». Les deux frères seraient également suspectés d’avoir volé du Bitcoin (BTC) et des monnaies virtuelles grâce à d’autres techniques, qui n’ont pas été dévoilées.

 

Le hack massif de BitFinex

Au-delà de ces lucratifs méfaits, les deux frères auraient également un lien avec le hack de Bitfinex. En 2016, plus de 65 millions de dollars (USD) en crypto-monnaies avaient ainsi été dérobés lors d’une attaque de l’exchange. Elle avait été si efficace qu’elle avait même conduit le prix du Bitcoin à baisser de plus de 100 USD – une variation importante à l’époque. Récemment, plusieurs sites d’informations avaient noté que les fonds dérobés à l’époque avaient été déplacés. A l’époque, les fonds valaient 72 millions d’USD. Avec l’inflation du BTC, ils correspondent aujourd’hui à plus d’un milliard de dollars.

 

Passage par la case « prison »

Selon les informations policières que s’est procuré Finance Magnates, certains des fonds n’ont pas encore été localisés. Un portefeuille cryptos a été retrouvé lors de fouilles de l’appartement d’un des deux frères, ainsi que des voitures de luxe, probablement payées avec les fonds volés. L’enquête est toujours en cours depuis 2017 et fait collaborer plusieurs pays. Les victimes étaient en effet originaires de plusieurs pays de l’Union européenne ou des Etats-Unis. C’est une raison de plus de s’assurer de la sécurité de ses actifs cryptos et de privilégier des espaces de stockages froids (« cold wallets ».

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar