Cet article est écrit en partenariat avec OVR (en savoir plus)

Les singes de BlackPool envahissent Paris et son monument le plus célèbre

Qui n'a jamais rêvé de posséder l'un des plus célèbres monuments au monde, en l'occurrence la tour Eiffel ? Dans notre monde, autant dire que cela n'est pas accessible au commun des mortels, mais qu'en est-il des métaverses ? Dans ces univers virtuels, que ce soit ceux qui créent leur propre monde ou ceux qui s'immiscent dans le nôtre, il est possible grâce aux tokens non fongibles (NFTs) de devenir le propriétaire d'une ou plusieurs parcelles.

C'est notamment le cas dans le monde d'OVR, une plateforme de réalité augmentée créant l'illusion que le réel et le virtuel coexistent dans le même espace. La particularité d'OVR réside dans le fait que ce protocole ajoute une surcouche de réalité augmentée (RA) et de réalité virtuelle (VR) à notre planète.

Équipé d'un smartphone ou de lunettes intelligentes, il est possible de se balader dans le monde réel et d'interagir avec le monde virtuel d'OVR, lequel appartient intégralement à ses utilisateurs. En effet, alimenté par la blockchain Ethereum, l'univers d'OVR est basé sur une grille d'hexagones recouvrant la totalité de la Terre.

Ces hexagones, appelés OVRLands, possèdent tous une position géographique déterminée et une taille standard de 300 mètres carrés. Au total, 1,66 trillion d'OVRLands existent, et n'importe qui peut acquérir la parcelle qu'il souhaite, s'il remporte une enchère.

Dans le cas d'OVR, le propriétaire d'une parcelle est libre de la personnaliser comme il le souhaite, en créant notamment des expériences uniques. Ainsi, alors que la popularité des métaverses continue de croître en parallèle de l'essor des NFTs, nombreux sont ceux qui voient la possession de parcelles virtuelles comme un investissement intéressant sur le long terme.

Considérant que l'avenir de ces mondes virtuels sera radieux, le fonds décentralisé dédié aux NFTs BlackPool vient d'acquérir toutes les parcelles liées à la tour Eiffel dans le métaverse d'OVR. Sous la forme d'un NFT rarissime comportant 60 OVRLands, celui-ci a trouvé son premier acquéreur le 30 avril dernier pour la somme de 38,6159 ETH, soit l'équivalent de près de 105 000 dollars au moment de la vente.

Depuis peu, l'écosystème de BlackPool dispose de son propre token, le BPT. Pour le moment, les cas d'usages de ce token sont limités, mais BlackPool précise que dans un futur proche, le BPT permettra à ses détenteurs de vivre des évènements numériques et physiques uniques aux pieds ou même au sommet de la tour Eiffel.

En effet, détenir une parcelle d'OVR offre la possibilité d'y créer ce que l'on souhaite et l'équipe de BlackPool ne manquera pas d'imagination pour proposer des expériences uniques combinant la véritable tour Eiffel et la réalité virtuelle.

BlackPool OVR

BlackPool prend le contrôle de la tour Eiffel

 

L'ambition de BlackPool étant de démocratiser l'accès aux NFTs les plus précieux, ce fonds unique en son genre fonctionne sous la forme d'une organisation autonome décentralisée (DAO). De cette manière, la tour Eiffel n'est pas entre les mains de quelques personnes, mais de l'entièreté des détenteurs du token de gouvernance de BlackPool, le BPT.

« Chez BlackPool, nous devons et nous allons appuyer ce projet visionnaire avec une véritable conscience degen et une ambition indéfectible. Nous allons maintenant les rejoindre dans leur quête et construire les expériences les plus palpitantes à la tour Eiffel, mettant en valeur les ambitions et la vision de BlackPool [...], » précise le communiqué.

Pour discuter de cette nouvelle collaboration avec leurs communautés, BlackPool et OVR organisent une session « Ask Me Anything (AMA) » ce vendredi 6 août à 18 heures CET, sur ce serveur Discord.

👉 Pour en savoir plus, retrouvez notre présentation de la plateforme OVR 

Réseaux sociaux & liens utiles

Twitter Discord Telegram Facebook Site internet White Paper

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ceci est un article sponsorisé et rémunéré. Cryptoast a fait des recherches préalables sur les produits ou services présentés sur cette page mais ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments