L’université de York s’est penchée sur les dApps de jeux proposés sur la blockchain de l’Ethereum. Son étude indique qu’ils sont similaires aux jeux d’argent ou de paris qu’on trouve dans les casinos, plutôt qu’à des jeux vidéo.

 

Les jeux de la blockchain de l’Ethereum

Comme le rappelle l’étude, la blockchain de l’Ethereum est une des plus dynamiques en ce qui concerne le développement d’applications décentralisées (dApps) de jeux. Elle indique : « Les crypto-jeux de l’Ethereum sont un domaine en plein essor et relativement inexploré de l’industrie des jeux. […] Les “crypto-jeux” désignent souvent des jeux qui stockent des tokens (par exemple des objets du jeu), dans un registre distribué placé au-dessus d’un réseau de crypto-monnaie. »

Pour cette étude, les chercheurs se sont penchés sur les neuf jeux Ethereum les mieux notés dans le classement de State of the dApps. Ils ont étudié les comptes de 16 000 joueurs jouant notamment à CryptoKitties, MyCryptoHeroes, HyperDragons et Gods Unchained.

 

Les jeux de l’Ethereum seraient des jeux d’argent

Les jeux de paris et d’argent sont habituellement séparés des jeux vidéo : ils répondent à des critères psychologiques et légaux particuliers. En tant que tels, ils sont donc particulièrement observés et doivent suivre des règles strictes au niveau de la législation. En combinant ces critères particuliers, les chercheurs se sont rendu compte que les neuf dApps de jeu de l’Ethereum leur correspondaient tous. Les critères sont les suivants :

  1. L’échange est déterminé par le résultat d’un événement futur, qui n’est pas connu au moment où la personne parie
  2. Le résultat en question est au moins partiellement déterminé par le hasard
  3. Un échange d’argent ou d’objets ayant une valeur financière se produit, typiquement sans que les deux parties aient effectué un travail pour les obtenir
  4. Les pertes financières peuvent être évitées si on ne prend pas part à l’activité
  5. De l’argent « réel » peut être obtenu si on retire ses gains

 

Selon les chercheurs, ce système s’apparente aux « loot boxes » qui font tant débat dans le monde des jeux vidéo. C’est-à-dire qu’il est très similaire à des paris monétaires en ligne. Les dApps de l’Ethereum ne seraient donc selon eux pas de simples jeux.

L’étude conclut en expliquant que les jeux cryptos peuvent représenter un intérêt pour le futur : « Les jeux cryptos offrent un nouveau paradigme [qui] a le potentiel de donner plus de contrôle aux utilisateurs, ils présentent une trajectoire future intéressante pour le développement et le design de jeux vidéo ». Mais elle indique également que certains développeurs pourraient avoir créé des jeux d’argent sans en être conscients, et que l’utilisation de critères précis leur permettrait de ne pas « créer par mégarde des plateformes de jeux de hasard, alors qu’ils souhaitaient à l’origine créer des jeux ».

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments