Une règlementation plus stricte arrive aux États-Unis

Dans un rapport publié par le département du Trésor des États-Unis, l'institution souhaite que l'Internal Revenue Service (IRS), le fisc américain, applique certaines règles jusqu'alors réservées à la finance traditionnelle aux plateformes d'échanges de cryptomonnaies.

Ce document expose dans les détails les mesures de conformité fiscale visant à combler le déficit fiscal, correspondant à la différence entre les impôts dus au gouvernement et les impôts effectivement payés par les contribuables.

Ainsi, certaines des mesures évoquées ciblent particulièrement l'industrie des cryptomonnaies, notamment l'obligation pour les plateformes basées aux États-Unis de déclarer les transferts d'au moins 10 000 dollars de crypto-actifs à l'Internal Revenue Service.

« Comme pour les transactions en espèces, les entreprises qui reçoivent des crypto-actifs dont la valeur marchande est supérieure à 10 000 dollars devraient également faire l'objet de déclarations, » peut-on lire dans le document.

Le rapport du département du Trésor précise que ces mesures devraient entrer en vigueur pour l'année fiscale 2023, laissant à l'IRS et aux plateformes le temps de mettre en œuvre ces nouveaux processus.

« Bien qu'elles constituent aujourd'hui une part relativement faible du revenu des entreprises, les transactions en cryptomonnaies sont susceptibles de gagner en importance au cours de la prochaine décennie, » ajoute le département du Trésor.

Le département du Trésor qualifie les cryptomonnaies de « préoccupation importante » en matière d'évasion fiscale, estimant qu'il est particulièrement complexe « de détecter les activités illégales au sens large, notamment l'évasion fiscale ».

👉 Sur le même sujet – L'Argentine ordonne aux exchanges de fournir des rapports mensuels sur les utilisateurs

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Sharki

C'est une très bonne chose pour le monde la crypto contrairement à ce que les marchés semblent penser. Ça normalise l'utilisation des cryptos au même titre que les fiats. Un pas de plus vers l'acceptation !