La DeFi est-elle la prochaine cible des régulateurs américains ?

Après les plateformes centralisées depuis le début d’année, la finance décentralisée (DeFi) est-elle la prochaine cible des régulateurs américains ? C’est en tout cas ce que laisse penser le dernier rapport du Trésor des États-Unis. Faisons le point sur les arguments avancés.

La DeFi est-elle la prochaine cible des régulateurs américains ?

Le Trésor américain se penche sur les risques de la DeFi

Cette semaine, le Trésor américain a publié un rapport de 42 pages intitulé « Évaluation des risques de financement illicite de la Finance décentralisée » (DeFi). Dans ce rapport, nous retrouvons les habituels arguments en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LCB/FT).

En effet, le Trésor estime que bon nombre de protocoles de l’écosystème devraient appliquer les exigences en matière de LCB/FT et de vérification Know Your Customer (KYC), imposées notamment par la loi bancaire nommée « Bank Secrecy Act ».

Nous retrouvons là le principe d’extraterritorialité cher aux États-Unis, en vertu du fait que des Américains utilisent ces protocoles.

Par ailleurs, l’exploitation de failles de l’écosystème, entre autres, par le groupe de hacker nord-coréen Lazarus est également mise en cause. Notons que les mixeurs, les exchanges décentralisés (DEX) ou encore les bridges interblockchain sont, eux aussi, cités comme des sources pouvant faciliter le blanchiment de fonds illicites.

? Pour aller plus loin — Qu’est-ce que la finance décentralisée (DeFi) ?

Trader sur le leader des DEX

⛓️ Une plateforme au cœur de la DeFi

toaster icon
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

La décentralisation remise en cause

Si l’idée de faire appliquer des lois à un écosystème qui se veut pourtant apatride et apolitique peut interroger, il y a tout de même une problématique pertinente qui ressort de ce rapport : le degré de décentralisation.

En effet, sur de nombreux points, un protocole peut ne pas être réellement décentralisé, que ce soit par le biais de la blockchain sur laquelle il est construit jusqu’à l’influence de l’entité en charge de son développement. En bref, de nombreux points de centralisation existent, et il est une réalité que dans l’écosystème, le terme « décentralisé » relève parfois plus du marketing que de la réalité.

Ce sont donc là des points qui méritent effectivement d’être surveillés, et que la communauté doit prendre en compte pour créer des protocoles vraiment décentralisés.

Néanmoins, le Trésor américain reconnaît que certaines solutions se développent pour limiter l’activité illicite. Les oracles permettant le blocage d’adresses sanctionnées par l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) sont cités, ou bien l’arrivée des preuves à divulgation nulle de connaissance qui, après une vérification préalable, prouvent par exemple qu’une identité a été vérifiée sans avoir à la révéler.

En outre, bien que ce rapport appelle les États-Unis à renforcer leur surveillance de la DeFi, il conçoit aussi que les activités criminelles dans les cryptomonnaies ne sont qu’une goutte d’eau en comparaison de la finance dans son ensemble :

« Ce rapport reconnaît cependant que l’activité illicite est un sous-ensemble de l’activité globale au sein de l’espace DeFi et, à l’heure actuelle, l’espace DeFi reste une partie mineure de l’écosystème global des actifs virtuels. De plus, le blanchiment d’argent […] et le financement du terrorisme se produisent le plus souvent en utilisant la monnaie fiduciaire ou d’autres actifs traditionnels par opposition aux actifs virtuels. »

? À lire également — La Banque de France envisage la création d’un KYC obligatoire dans la DeFi

Cryptoast Research

Notre service dédié aux investisseurs en cryptomonnaies. Obtenez des analyses en temps réel et optimisez votre portefeuille crypto.

toaster icon

Source : Trésor américain

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Le président du Kenya appelle l'Afrique à abandonner le dollar

Le président du Kenya appelle l'Afrique à abandonner le dollar

France : Binance va suspendre les cryptomonnaies à l'anonymat renforcé au mois de juin

France : Binance va suspendre les cryptomonnaies à l'anonymat renforcé au mois de juin

Binance revoit son organisation : l'exchange de cryptomonnaies va licencier une partie de ses effectifs

Binance revoit son organisation : l'exchange de cryptomonnaies va licencier une partie de ses effectifs

Ethereum : que sont les mises à jour Cancun et Deneb, qui introduiront le Danksharding ?

Ethereum : que sont les mises à jour Cancun et Deneb, qui introduiront le Danksharding ?